Titan, la lune de Saturne, pourrait abriter la vie

Titan se trouve au centre de toutes les attentions depuis la semaine dernière et cela n’a rien de surprenant. Des chercheurs travaillant pour l’Université Cornell, aux Etats-Unis, pensent en effet que la lune de Saturne pourrait potentiellement abriter la vie, et ce même si elle ne comporte aucune trace d’eau.

Titan est le plus grand satellite de Saturne, et le deuxième plus grand de tout le système solaire après Ganymède. Ce n’est d’ailleurs pas sa seule particularité car il est aussi doté d’une atmosphère dense.

Titan Vie

Il y a peut-être de la vie sur Titan (mais ce n’est pas complètement sûr).

Il est assez proche de sa planète et il se trouve ainsi à 1 222 000 kilomètres de Saturne. Résultat des courses, il en fait le tour en à peine deux semaines.

Titan est le plus grand satellite de Saturne

Découvert au 17ème siècle par l’astronome hollandais Christian Huygens,  Titan a vu passer plusieurs sondes durant ces trente dernières années. La première à lui rendre visite a été Pioneer 11 en 1979 mais elle a été suivie par Voyager 1 en 1980 et par Voyageur 2 en 1981. En 2004, Cassini-Huygens est venu se placer dans l’orbite de Saturne et la sonde a profité de sa proximité avec Titan pour effectuer quelques relevés.

Grâce à ces données, les chercheurs ont appris que son atmosphère était constituée à 98,4 % de diazote et à 1,6 % de nuages de méthane et d’éthane. Intéressant, mais ce n’est pas tout car elles ont aussi permis la découverte de plusieurs lacs d’hydrocarbures liquides situés au niveau des régions polaires.

En revanche, le satellite ne comporte pas la moindre trace d’eau. Pas d’après ces fameuses données en tout cas.

Une réaction chimique en chaîne pourrait aboutir

Comment Titan pourrait-il abriter la vie dans ce cas ? Selon les chercheurs évoqués un peu plus haut, la vie aurait pu avoir émergé grâce à une succession de réactions chimiques. En s’appuyant sur les relevés effectués par Cassini-Huygens, ils se sont en effet rendus compte que la surface du satellite contenait du cyanure d’hydrogène.

De la vie sur Titan ?

Cette découverte les a beaucoup surpris et ils ont donc travaillé sur une simulation afin de déterminer si ces fameuses molécules seraient susceptibles de conduire à une quelconque forme de vie. Selon leur modèle, c’est effectivement le cas et Titan serait donc tout à fait en mesure d’accueillir la vie.

Cela ne veut évidemment pas dire que des aliens se promènent à sa surface. En réalité, pour le moment, tout ce que nous avons, c’est un simple modèle informatique.