Titan, une colonie idéale pour l’humanité ?

Titan, la lune de Saturne, intéresse beaucoup les chercheurs et certains d’entre eux pensent que ce satellite pourrait tout à fait être en mesure d’accueillir une colonie humaine.

Titan occupe une place de choix dans le cœur des astronomes et cela n’a rien de surprenant, car il s’agit à l’heure actuelle du plus grand satellite connu de la planète Saturne. Mieux, cette lune se paye même le luxe d’être dotée d’un diamètre 6 % supérieur à celui de Mercure, la planète la plus proche de notre étoile.

Dragonfly 44

Ce n’est cependant pas sa seule particularité. Ce satellite est également le seul à posséder une atmosphère dense, une atmosphère qui nous a longtemps empêchés d’admirer ses reliefs.

Titan, un satellite pas comme les autres

Il a effectivement fallu attendre l’arrivée de la sonde Cassini en 2004 pour pouvoir percer le voile de son atmosphère et découvrir ainsi les immenses lacs d’hydrocarbure situés dans ses régions polaires, ses magnifiques montagnes et ses surprenants labyrinthes.

Titan fascine donc de nombreux chercheurs et certains d’entre eux pensent même que le satellite serait tout à fait en mesure d’accueillir des colonies humaines grâce à sa topologie si particulière.

D’après ces scientifiques, la proximité de Saturne a pour effet de provoquer d’importantes marées à la surface de Titan. Il serait donc tout à fait possible de produire de l’énergie en installant des turbines aux endroits-clés. Mieux, les nombreux lacs d’hydrocarbure présents à sa surface nous permettraient eux aussi de générer de l’électricité et donc de pouvoir subvenir aux besoins d’une colonie durable.

Produire de l’énergie grâce aux marées

En revanche, les chercheurs pensent que les autres techniques utilisées habituellement se révéleraient totalement inefficaces en raison de la densité de l’atmosphère de la lune. Les panneaux photovoltaïques ne serviraient ainsi à rien, pas plus que les éoliennes.

Ceci étant, il est encore trop tôt pour faire vos valises et vider vos différents comptes épargne. Titan se trouve extrêmement loin de notre position… mais également de celle de notre étoile. Le satellite reçoit ainsi peu d’énergie et les températures à sa surface tournent en moyenne autour de -180 °C. Pour ne rien arranger, l’atmosphère est totalement irrespirable et la gravité à sa surface est bien plus importante que celle de notre propre planète.

L’étude complète se trouve à cette adresse.