Titanic : la lettre d’un naufragé a été vendue aux enchères pour 141 000 €

La plus récente lettre écrite par un naufragé du Titanic a dernièrement été retrouvée dans ses épaves. L’auteur était un homme d’affaires américain du nom d’Oscar Holverson. Durant le voyage à bord du fameux paquebot, il était accompagné par sa femme, Mary. La missive dans laquelle il décrivait le voyage et le bateau était adressée à sa mère, Rachael, qui habitait à New-York.

Le samedi 21 octobre dernier, la lettre a été vendue aux enchères. Elle a été achetée par un collectionneur britannique pour la somme record de 126.000 livres sterling (141.000 euros). La précédente lettre d’un passager à bord du Titanic a été vendue à 119.000 livres sterling (135.000 euros).

Titanic

La missive a été retrouvée près du corps du défunt, cent cinq ans après la tragédie. Elle était enfouie dans un carnet de notes dans lequel il y avait également une photo de lui avec son épouse. Celui-ci est évalué à quatre vingt dix mille euros.

Une lettre émouvante

La vente a eu lieu le samedi 21 octobre, dans l’hôtel des ventes Henry Aldridg Andson, en Angleterre. Composée de trois pages, la lettre est datée du 13 avril 1912. Elle a donc été écrite la veille de la tragédie. L’auteur y décrit le Titanic en écrivant que « le bateau est d’une taille gigantesque, il est aménagé comme un palace ».

« Si tout va bien, nous arriverons à New York, mercredi », c’est sans doute la partie la plus émouvante de la missive. En effet, l’homme n’a jamais atteint New-York car il a succombé au naufrage, avec les 1521 autres passagers. Sa femme, par contre, fait partie des 705 rescapés.

Il voulait également faire part à sa mère qu’il avait croisé John Jacob Astor sur le pont principal du navire. Il s’agissait de l’un des hommes les plus riches du monde de l’époque. Lui non plus n’a pas survécu, car il jugeait les canots de sauvetage peu fiables.

Des photos prises depuis le Carpathia

Lorsque l’équipage du Titanic a lancé l’appel de détresse, un autre navire se trouvait à quatre-vingt-treize kilomètres de distance. Bien qu’arrivé assez tard, ce RMS a pu ramener les rescapés à New-York, le 18 avril 1912.

À bord de ce bateau, qui portait le nom de Carpathia, se trouvait un couple. Il s’agissait de M. Ogden, un riche avocat, et de sa femme. Grâce à un appareil photo qu’ils venaient d’acheter, ils ont pu immortaliser la scène du sauvetage à travers quelques clichés.

L’album sera proposé aux enchères à Boston (États-Unis). La vente est prévue pour aujourd’hui.

Mots-clés histoireinsolite