Clicky

TNT Express mis à mal par le ransomware Petya

TNT Express a fait partie des nombreuses entreprises touchées par Petya. L’attaque a d’ailleurs eu de fortes répercussions sur les comptes de l’entreprise, et plus précisément sur ceux de son propriétaire, Fedex.

Petya a en effet coûté la somme colossale de trois cents millions de dollars à Fedex dont la filiale TNT a subi de lourds dommages. Face à ces attaques, la DSI déclare faire en sorte d’accélérer les processus de mise à jour de son système legacy à travers le monde. Les conséquences liées à Petya ou NotPetya s’élèvent déjà à plusieurs centaines de millions de dollars.

Sécurité IA

Ces programmes malveillants vont-ils sensibiliser les dirigeants et firmes multinationales à prendre des mesures concrètes pour les prévenir et les éradiquer ?

Retour à la normale des activités de TNT Express

Pour sa part, Fedex a déclaré que les systèmes affectés par ce ransomware ont pu finalement être rétablis le 21 septembre 2017. Ils ont ainsi été opérationnels dès le début du mois d’octobre. Dans un communiqué, cette société a fait savoir que les activités de la TNT Express ont repris normalement au cours des trois derniers mois et que tous les systèmes ne présentent plus aucune faille.

Cela dit, Fedex a précisé que même avec les réparations effectuées, TNT Express n’engendre pas encore les mêmes revenus et bénéfices qu’auparavant. Cette baisse d’exploitation s’explique, selon la direction du transporteur, par la perte de trois cents millions de dollars due à la cyberattaque subie par sa filiale.

Utilisation de procédés manuels dans la gestion des colis

Fedex ajoute que cette baisse a été partiellement comblée par l’abaissement de certaines dépenses, la mise en place d’un système de gestion de coûts ainsi que des profits supérieurs. D’ailleurs, il est fort probable que les pertes subies par TNT Express soient plus importantes si celles-ci ne s’étaient pas coupées du reste de ses systèmes afin de ne pas propager le malware.

La direction de Fedex, tout en sachant que cette décision aurait des impacts conséquents, soutient que c’était la meilleure mesure à prendre. Parmi les conséquences à cet acte figure le retour aux procédés manuels pour récupérer les colis, les trier et les livrer.

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !