Clicky

Torrent Paradise, le Pirate Bay décentralisé

Pour ceux qui connaissent le protocole BitTorrent et Pirate Bay, le fameux site de téléchargement de fichiers torrent, sachez que Torrent-Paradise a lancé un indexeur alternatif de torrents, cette fois-ci complètement décentralisé et fonctionnant grâce à IPFS (InterPlanetary File System).

En gros, IPFS est un réseau décentralisé qui permet de passer outre les soucis liés aux pannes et aux fermetures des sites pirates, des limites auxquelles se heurtent de plus en plus les sites indexeurs de torrent vu que dans la majorité des cas, leurs moteurs de recherche est centralisé sur leurs serveurs.

Google Maps Pirates

Lancé par un développeur qui porte le pseudo d' »Urban Guacamole », Torrent-Paradise utilise une copie de la base de données de TPB transformée en un index de recherche avec l’aide de ipfsearch.xyz, qui, combiné à un robot DHT permet à l’opérateur d’ajoute environ 20 000 nouveaux torrents par jour.

L’intérêt d’une décentralisation avec IPFS pour les sites pirates

Contrairement à ce qui se passe actuellement au niveau des sites de téléchargement de torrent, dont le potentiel est limité par un écosystème centralisé, avec IPFS, ce sont les utilisateurs qui hébergent leur propre tracker en local sur leur machine.

Un système robuste qui ne s’appuie donc pas sur un serveur – ou un ensemble de serveurs – en particulier.

Ainsi, un site web peut être complètement décentralisé : il reste accessible aussi longtemps qu’un utilisateur qui l’a installé reste en ligne ce qui veut dire que le site sera disponible même quand les serveurs tomberont en panne ou seront même saisis par une décision de justice.

En théorie, un tel site ne peut donc pas être fermé.

Par ailleurs, le système permet aux utilisateurs d’héberger et de s’échanger de très gros volumes de fichiers, un avantage considérable face aux pannes d’hébergement et à la censure qui frappe à longueur de temps de tels sites.

Toutefois, et bien qu’IPFS existe depuis un certain nombre d’années, peu de sites pirates se sont encore intéressés à son utilisation.

Mais quels sont les inconvénients ?

Le premier inconvénient concerne l’installation et la configuration d’IPFS.

Si cette étape ne représente aucune difficulté pour un internaute aguerri, elle peut être dissuasive pour l’internaute lambda peu porté sur ce type d’installations et de configurations.

Il existe néanmoins des passerelles IPFS qui permettent un accès à Torrent-Paradise avec une URL personnalisée, mais le partage du site n’est pas possible dans ce cas.

A part cela, la mise à jour de l’index statique du site Torrent-Paradise, qui se fait seulement une fois par jour peut être une limite, mais en théorie, elle peut parfaitement se faire en temps réel.

Mots-clés torrents