Tous les iPhone 6s se valent selon Tom’s Hardware

Le #ChipGate a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines et nous ne sommes visiblement pas au bout de nos surprises. Tom’s Hardware a effectivement mené de nouveaux tests et les résultats sont éloquents : tous les iPhone 6s et tous les iPhone 6s Plus se vaudraient sur le terrain de l’autonomie.

This is amazing, pas vrai ? Certes et le meilleur reste à venir car dans certains cas, les terminaux équipés d’une puce produite par Samsung parviendraient même à tenir un peu plus longtemps que les autres.

ChipGate iPhone 6s

Cette histoire de ChipGate commence à devenir très compliquée.

Bref, c’est un peu le monde à l’envers et il y a de quoi perdre son latin, ou son allemand LV2.

Si vous débarquez fraichement ou si vous revenez d’une retraite au fin fond d’un monastère tibétain, alors vous vous demandez sans doute à quoi fait référence cette histoire de #ChipGate.

Pour Apple, tout va bien et il n’y a aucune différence entre les iPhone 6s et les iPhone 6s Plus présents sur le marché

En réalité, tout a commencé au début du mois lorsqu’un internaute a publié un message sur Reddit pour se plaindre de l’autonomie de ses deux iPhone 6s Plus. Le premier tenait en moyenne deux heures de plus que le second, et ce alors même qu’ils avaient été restaurés à partir de la même sauvegarde.

Bizarre, non ? Carrément et l’affaire n’a pas tardé à faire le tour des internets mondiaux. Plusieurs sites ont procédé à des tests similaires dans la foulée et ils se sont alors rendus compte que les téléphones équipés d’une puce fournie par TSMC étaient en moyenne 20% plus autonomes que ceux propulsés par un processeur Samsung.

Sale histoire. Apple, de son côté, n’a évidemment pas tardé à communiquer sur le sujet en disant que tout allait bien et que les écarts constatés en laboratoire n’excédait pas les 2 ou 3%.

ArsTechnica a aussi procédé à des tests de son côté et le site en est arrivé aux mêmes conclusions que la Pomme Croquée. Et depuis, plus rien.

Jusqu’à maintenant. Le très sérieux Tom’s Hardware a aussi voulu apporté sa pierre à l’édifice et il a procédé à plusieurs tests en s’appuyant sur différentes solutions comme Geekbench 3, 3D Mark ou même GFX Bench. Ils ont ensuite compilé toutes ces données dans un magnifique tableau croisé dynamique et ils se sont alors rendus compte que les deux puces étaient au coude à coude en terme d’autonomie.

Enfin, ce n’est pas tout à fait exact car l’application Basemark OS II a donné des résultats un peu différents. D’après l’outil, la puce fournie par Samsung serait effectivement 10%… plus autonome que celle de TSMC.

J’avoue que cette histoire me laisse assez perplexe. Tous les tests qui ont été menés s’appuient sur les mêmes solutions mais on obtient à chaque fois des résultats différents. Ce n’est pas très logique et c’est finalement à se demander si ce problème d’autonomie ne touche pas certaines séries en particulier.

Via