Tout ce qu’il faut retenir sur l’Exynos 9825, le processeur des Galaxy Note 10

Quelques heures avant l’annonce des Galaxy Note 10, Samsung a présenté l’Exynos 9825. Mais que nous promet ce nouveau SoC du géant coréen ?

Sur le marché européen, la famille Galaxy Note 10 de Samsung sera propulsée par l’Exynos 9825. Étant donné qu’il s’agit d’une puce qui équipe un produit phare, il a eu droit à une présentation très remarquée. On sait maintenant que la fabrication du nouveau composant est assurée par le chaebol lui-même. Pour cela, Samsung utilise une gravure en 7nm EUV.

En comparaison avec l’Exynos 9820 qui se trouve à l’intérieur des Galaxy S10 et qui est gravé en 8nm, l’Exynos 9825 comporte davantage de transistors. La technologie EUV utilise effectivement des rayons ultraviolets pour graver le silicium de manière plus détaillée et plus précise. Cela permet aussi de mieux gérer l’espace interne de la puce.

Grâce aux améliorations effectuées, la nouvelle puce Exynos accuse des performances supérieures de 20 à 30 % par rapport à son prédécesseur pour une consommation énergétique de 30 à 50 % de moins.

Deux cœurs personnalisés

Comme son prédécesseur, l’Exynos 9825 est doté de deux cœurs personnalisés Samsung, de deux processeurs Cortex-A75 pour les tâches complexes et de quatre processeurs Cortex-A55 pour les tâches courantes.

Le GPU est similaire à celui de l’Exynos 9820 (ARM Mali-G76 MP12). Cependant, l’unité de traitement graphique et les cœurs Cortex-A75 adoptent des fréquences d’horloge plus élevées.

Par ailleurs, le processeur du Galaxy Note 10 est équipé d’une unité neuronale (NPU) dans le but de mieux appréhender les opportunités présentées par l’intelligence artificielle. En plus d’être utile pour l’amélioration de la qualité de l’appareil photo, le module permet par exemple au smartphone d’apprendre des habitudes de l’utilisateur.

La technologie UFS 3.0 au programme

L’Exynos 9825 améliore la spécification de la mémoire flash du Galaxy Note 10 grâce à sa compatibilité avec la norme UFS 3.0. Celle-ci double la bande passante (2280 Mo/s contre 800 Mo /s auparavant) tout en consommant moins d’énergie que le protocole UFS 2.1.

En ce qui concerne le modem intégré au processeur, il est question d’un modèle 4G LTE-Advanced Pro. À noter que l’Exynos 9825 peut être associé au modem Samsung Exynos 5100 5G qui prend en charge la norme 5G.

Pour le reste, sachez que la nouvelle puce supporte la technologie de mémoire LPDDR4X. Elle est capable de prendre en charge une configuration à double caméra de 16 + 16 MP. À cela s’ajoute une prise en charge des vidéos 8k à 30 images par seconde et 4k UHD à 150 images par seconde.