Tout sur la Misfit Vapor

Misfit s’est fait connaître grâce au Shine. Capitalisant sur ses brevets, l’entreprise a ensuite décliné son produit en plusieurs appareils différents, tous positionnés sur des segments de prix différents. Entre temps, ses ingénieurs n’ont visiblement pas chômé, car l’entreprise vient de lever le voile sur la toute première montre connectée de son histoire : la Vapor.

La montre est assez imposante, avec un design massif convenant sans doute davantage aux hommes. Misfit a opté pour un cadran rond, dans lequel a été intégré un écran tactile.

Misfit Vapor

Misfit vient de présenter une montre connectée. La première.

Le constructeur a muni sa montre d’un système de fixation standard. Il sera donc possible de retirer et de changer son bracelet en quelques instants.

Misfit muscle son jeu avec la Vapor

La Vapor rappelle beaucoup la Moto 360. Comme elle, la montre est pourvue d’un cadran métallique assez épais avec un seul et unique bouton placé sur la tranche droite.

La comparaison s’arrête là cependant. Contrairement à la montre de Motorola, l’écran de l’appareil n’est pas coupé et il est ainsi totalement rond. En outre, elle n’est pas propulsée par Android Wear, mais par une plateforme spécialement développée par Misfit.

Les fonctions proposées par la montre sont assez proches de celles des autres produits du marché. Comme eux, la Vapor pourra afficher les notifications et les alertes en provenance des applications de notre téléphone et elle proposera en plus plusieurs cadrans inspirés de l’horlogerie.

Elle met aussi l’accent sur le sport et la santé. Grâce à son accéléromètre 3-axes, son gyroscope et le moniteur de fréquence cardiaque placé sous le cadran, la montre pourra ainsi évaluer avec précision notre activité. La belle pourra aussi vous accompagner à la piscine, ou même en eau douce. Mieux, elle pourra descendre à une profondeur maximale de 50 mètres sans montrer le moindre signe de faiblesse.

Une plateforme propriétaire

La Vapor pourra aussi embarquer et lire des MP3 afin de permettre aux utilisateurs de laisser leur téléphone chez eux en allant courir. Il leur suffira en effet de connecter leur casque ou leurs écouteurs à l’appareil pour pouvoir profiter de leur musique. Puisqu’on en parle, Misfit a aussi eu la bonne idée d’intégrer un GPS à la montre afin de faciliter le suivi d’itinéraire.

Les données capturées par le biais de la montre seront synchronisées avec l’application mobile de la marque. Elle fera office de tableau de bord et elle nous permettra notamment de connaître notre historique complet, jour après jour, semaine après semaine, mois après mois.

La partie logicielle semble robuste, mais Misfit a tout de même prix une décision audacieuse. Il risque en effet du mal à fédérer une communauté autour de sa plateforme, surtout face à watchOS, Android Wear et Tizen.

Sur le plan technique, elle est dotée d’un écran AMOLED de 1,39 pouce et d’un Snapdragon Wear 2100 avec 4 Go d’espace de stockage. L’autonomie de l’appareil n’a pas encore été dévoilée et cela n’a rien de surprenant, car il ne sortira pas avant la fin de l’année. Il faudra débourser 199 $ pour en profiter.