Tout sur la Nintendo Switch

Nintendo a tenu une conférence de presse (très) tôt ce matin pour lever officiellement le voile sur sa nouvelle console, la Switch. La firme s’est notamment attardée sur ses caractéristiques, mais également sur son prix de vente et la date à laquelle il sera possible d’en profiter. Elle a ensuite terminé en détaillant le line-up de son lancement.

La console a été évoquée par le géant nippon pour la toute première fois en fin d’année dernière, au travers d’une vidéo de présentation.

Nintendo Switch

La Nintendo Switch vient d’être officiellement dévoilée par Nintendo.

Extrêmement bien ficelée, la séquence se focalisait cependant sur les fonctions de l’appareil et elle a volontairement fait l’impasse sur de nombreuses informations.

Nintendo avait cependant promis à l’époque de tout révélé au début de la nouvelle année. La marque a tenu parole. La conférence de presse a eu lieu ce matin à 5h et elle a fait toute la lumière de ce qui s’annonce comme une console extrêmement singulière et… très séduisante.

Design & Ergonomie

Pas de grosses surprises de ce côté-là. Le design de la console a été longuement abordé dans la vidéo diffusée par Nintendo en fin d’année dernière et nous savions donc à quoi nous attendre.

Le maître mot de la Switch est la modularité. L’appareil n’est ni une console de salon, ni une console portable, mais les deux. Pour passer de l’un à l’autre, il suffira de le poser ou de le retirer de son socle.

En parallèle, Nintendo a aussi eu la très bonne idée d’intégrer un pied à la console. Il suffira ainsi de le déplier pour la faire tenir à la verticale et elle pourra donc être utilisée comme un écran d’appoint.

Au final, la belle pourra être utilisée de trois manières différentes : comme console de salon, comme console portable ou comme console semi-nomade.

Cette modularité, on la retrouve aussi au niveau des contrôleurs. Placés de chaque côté de la console, ils sont amovibles et ils peuvent en plus être utilisés indépendamment l’un de l’autre, ou réunis sur une seule et même structure permettant de les transformer en contrôleur plus conventionnel.

Le Joy-Con de droite inclut une puce NFC pour pouvoir communiquer avec les figurines de la marque. Les accessoires sont aussi équipés d’un accéléromètre et d’un gyroscope. Pas de grosses surprises au niveau des touches. Chaque contrôleur a un stick analogique et plusieurs boutons. Celui de gauche a en plus un bouton dévolu à la prise de capture.

Sans surprise, ces contrôleurs se déclineront en plusieurs coloris. Il ne serait d’ailleurs pas surprenant que Nintendo nous gratifie de plusieurs éditions limitées dans un avenir proche.

Nintendo Switch : Joy-Con

Nintendo Switch : Arms

Caractéristiques Techniques

Nintendo n’avait pas du tout évoqué la fiche technique de sa console lors du reveal en octobre dernier et la marque était donc très attendue sur ce terrain-là.

Malheureusement pour nous, elle s’est montrée très évasive et elle n’a pas abordé la configuration complète de la console. On ne connaît donc ni sa puce, ni la quantité de mémoire vive embarquée.

L’écran, cependant, sera bien tactile. Et attention, car on ne parle pas d’un écran résistif, mais… capacitif. Il devrait donc offrir un confort et une réactivité similaire à ceux de nos smartphones, de nos tablettes ou même de nos machines hybrides.

La définition ? Nintendo a fait l’impasse dessus.

Les Joy-Con embarquent pas mal de capteurs différents (accéléromètre, gyroscope), mais ils sont aussi dotés d’un système de vibration ultra performant et d’un émetteur infrarouge.

La connectique, sans surprise, s’appuie bien sur un port USB Type-C. L’autonomie de la console dépendra de l’utilisation qui en sera faite, mais elle sera située entre deux heures et demie et six heures en moyenne.

Nintendo Switch : Mario Odyssey 1

Nintendo Switch : Mario Odyssey 2

Fonctions & Jeux

Nintendo n’a jamais couru après les performances brutes. La firme a toujours préféré se focaliser sur les fonctions et le côté ludique. Ce choix a été plutôt profitable pour la Wii, moins pour la Wii U.

Les Joy-Cons occupent une place centrale dans la stratégie de la marque, bien entendu.

Nintendo a en effet prévu de lancer plusieurs accessoires comme le Joy-Con strap qui nous permettra d’ajouter un module au contrôleur, pour le transformer… en Wii Mote. Il offrira en effet des fonctions similaires.

Plusieurs titres spécialement optimisés pour ces contrôleurs seront proposés. La firme a notamment évoqué du tennis et même… un jeu axé sur les duels, façon cow-boy.

En parallèle, on a pu voir des séquences montrant des utilisateurs en train de boxer et de s’affronter avec des sabres de samouraï. Ces mini-jeux seront visiblement regroupés dans une suite baptisée 1, 2, Switch.

Nintendo a aussi présenté un autre titre très intéressant, Arms. Il profite lui aussi des fonctions des Joy-Cons et il se présente ainsi comme un jeu de boxe futuriste dans lequel des personnages s’affrontent à grands coups de taloches. Il suffit pour se faire de serrer ses Joy-Cons dans ses mains et de… frapper. Les gestes du joueur seront automatiquement retranscrits dans l’univers du titre et il leur suffira de pousser les sticks analogiques des contrôleurs dans un sens ou dans l’autre pour se déplacer.

Splatoon 2 a aussi fait partie des titres présentés ce matin. Compatibles avec les Joy-Con ou avec le Pro Controller, le titre est bien plus abouti graphiquement parlant et il offrira aussi plus d’options multijoueurs. En revanche, il faudra attendre cet été pour mettre la main dessus.

Nintendo a aussi présenté Super Mario Odyssey, un titre très prometteur qui permettra aux joueurs d’exploser de nombreux mondes différents comme des jungles, des villes ou même des déserts. Le tout en 3D, bien entendu, et avec pas mal de fonctions très amusantes, notamment au niveau de son chapeau. La firme n’en a pas divulgué plus.

Elle est passée ensuite Xenoblade Chronicles 2. Il a l’air aussi complet que les opus précédents, avec des graphismes revus à la hausse et de nouveaux environnements accompagnés par de nombreuses créatures fantastiques comme des baleines volantes.

Nintendo Switch : Xenoblade Chronicles

Nintendo a ensuite évoqué ses partenaires. La Switch est visiblement supportée par pas mal de monde et notamment par Square Enix et… Bethesda. La marque a d’ailleurs passé en revue quelques titres comme Dragon Quest X ou Dragon Quest XI, mais aussi Dragon Quest Heroes III. Ensuite, eh bien la marque a frappé très fort en annonçant l’arrivée de Skyrim sur la Switch. FIFA17 sera aussi de la partie.

Et The Legend of Zelda Breath of the Wild, alors ? Nintendo a diffusé une nouvelle vidéo et elle dépote, bien évidemment. Cette fois, la marque est partie sur un univers ouvert et les joueurs pourront ainsi aller où bon leur semble. Les environnements semblent très variés et très aboutis sur le plan graphique. Même chose pour les monstres qui m’ont l’air plutôt convaincants.

Au niveau des armes et de l’équipement, Link aura visiblement accès à pas mal de bricoles différentes. En plus de son épée et de son bouclier, il pourra utiliser son arc et une aile volante.

Zelda sera disponible au lancement de la console.

Mauvaise nouvelle en revanche, le multijoueur sera uniquement gratuit entre la sortie de la console et l’automne. Il deviendra ensuite payant… Pour accéder aux parties en réseau, il faudra s’acquitter d’un abonnement mensuel dont le montant n’a pas encore été dévoilé. Le bon côté de la chose, c’est que la console ne sera pas verrouillée en termes de région.

Nintendo a aussi mis le paquet sur le multijoueur local et il sera ainsi possible de connecter huit consoles ensemble.

Nintendo Switch : Zelda 1 Nintendo Switch : Zelda 2

Prix & Disponibilité

La Nintendo Switch sortira le 3 mars prochain, à un prix fixé à 299 $ en Amérique du Nord. Et en Europe ? Nintendo n’a rien dévoilé pour le moment malheureusement.

La console sera vendue avec la station d’accueil, deux Joy-Cons, la structure pour la manette, les accessoires permettant de transformer les contrôleurs en Wii Mote et tous les câbles habituels. Le Pro Controller sera vendu en parallèle.

Pour finir, sachez que nous aurons très prochainement l’occasion de reparler de la Nintendo Switch. La marque m’a en effet invité à prendre en main la console ce soir. J’essaierai de vous faire un point complet dès demain, avec une petite vidéo en prime.

Nintendo Switch : Zelda 11 Nintendo Switch : Zelda 10 Nintendo Switch : Zelda 9 Nintendo Switch : Zelda 8 Nintendo Switch : Zelda 7 Nintendo Switch : Zelda 6 Nintendo Switch : Zelda 5 Nintendo Switch : Zelda 4 Nintendo Switch : Zelda 3 Nintendo Switch : image 5