Tout sur l’Apple TV (2015)

Apple a présenté plusieurs produits hier soir et la marque a d’ailleurs profité de l’occasion pour lever le voile sur une nouvelle version de son petit media center. Et autant le dire clairement, cette Apple TV n’a absolument plus rien à voir avec ses prédécesseurs. Elle cherche effectivement à réinventer la manière dont nous consommons la télévision. Envie d’en savoir plus ? Vous êtes définitivement au bon endroit.

La nouvelle Apple TV rappelle beaucoup le précédent modèle. Elle se présente sous la forme d’un boitier noir assez compact. L’appareil ne mesure effectivement que 98 mm de côté.

Apple TV : image 1

La nouvelle Apple TV est presque aussi compacte que le modèle précédent.

Il ressemble beaucoup à son prédécesseur, c’est vrai, mais il est un peu plus épais que l’ancien modèle et il atteint ainsi une épaisseur de 33 mm. Le poids, lui, ne dépasse pas la barre des 425 grammes.

Apple TV : des lignes soignées et une fiche technique prometteuse

Apple s’est surtout concentré sur la fiche technique de l’appareil.

Il est ainsi animé par une puce A8 avec une architecture 64 bits. Le processeur sera capable de décoder des vidéos en H.264 en Full HD 1080p à 60 images par seconde sans sourciller. La 4K ne répond malheureusement pas à l’appel, il faudra attendre le prochain modèle pour pouvoir profiter de nos contenus en très haute définition.

Le problème, c’est qu’il ne devrait pas arriver sur le marché avant deux ou trois ans… à moins que le constructeur ne revoie son calendrier bien entendu.

Fidèle à son habitude, Apple n’a pas évoqué la mémoire vive de l’appareil. Steve Troughton-Smith a donc fouiné dans la documentation officielle et il a alors découvert que le media center embarquait 2 Go de RAM.

La capacité de stockage dépendra du modèle choisi et il oscillera ainsi entre 32 Go ou 64 Go. L’Apple TV embarquera aussi une puce WiFi 802.11ac, du Bluetooth 4.0 et un récepteur infrarouge.

La connectique est assez complète elle aussi. A l’arrière, nous allons trouver un port HDMI 1.4, un port USB-C et un port Ethernet, avec une prise pour l’alimentation. Le boitier intègre d’ailleurs le bloc. Jolie performance.

Côté prix, il faudra compter 149 dollars pour la version 32 Go ou 199 dollars pour la version 64 Go. Le lancement du boitier est prévu pour la fin du mois d’octobre.

Siri Remote : image 1

La Siri Remote est équipée d’une zone tactile placée au dessus des boutons.

Siri Remote : la télécommande intelligente et connectée

L’Apple TV sera livrée avec une nouvelle télécommande assez atypique.

Elle comporte pas moins de six boutons. Le premier affichera le menu de la plateforme tandis que le second vous renverra vers l’accueil. Ensuite, on trouve des contrôles pour activer Siri, pour lancer la lecture d’un film et pour contrôler le volume sonore du boitier.

Jusque là, rien d’anormal.

Oui mais voilà, la télécommande intègre aussi un pavé tactile placé en haut. L’utilisateur pourra ainsi piloter le media center du bout des doigts. C’est plutôt futé et ce n’est pas terminé car on va aussi trouver deux microphones placés sur la tranche supérieure.

La Siri Remote fait effectivement la part belle à la reconnaissance vocale et tvOS intègre l’assistant virtuel imaginé par la firme. Cela veut aussi dire que nous n’aurons qu’à donner de la voix pour lancer un film ou écouter de la musique.

Apple n’a d’ailleurs pas fait les choses à moitié de ce côté là. Il suffira ainsi d’énoncer le titre d’un film ou d’une émission pour que Siri l’affiche à l’écran. L’assistant sera même capable d’aller fouiner dans le catalogue de Netflix.

Pas d’inspiration ? Pas de problème, vous pourrez aussi lui demander de vous afficher des films de science-fiction des années 90, ou même des comédies romantiques des années 2000. Siri pourra également afficher la météo du jour ou même le cours de vos actions.

Si vous voulez en savoir plus sur les commandes vocales supportées, le mieux c’est sans doute d’aller faire un petit tour sur cette page.

Autre point important, la télécommande fournie par Apple pourra aussi se connecter à votre télévision et elle vous permettra ainsi de l’allumer ou de l’étendre sans avoir besoin de prendre en main sa propre télécommande.

tvOS : image 1

tvOS mettra l’accent sur les jeux et sur les applications.

tvOS : « le futur de la télévision, ce sont les applications »

Ce n’est pas de moi, mais de Tim Cook. Il a bien insisté sur ce point d’ailleurs.

L’Apple TV ne se contentera pas de lire des vidéos, elle va littéralement révolutionner la manière dont nous consommons la télévision.

Il a le sens de la formule, cela ne fait aucun doute.

Quoi qu’il en soit, le petit media center est livré avec une nouvelle plateforme développée à partir d’iOS 9. Cela veut aussi dire qu’elle sera techniquement capable de faire tourner la plupart des applications de l’AppStore.

Après, bien sûr, il faudra les adapter à nos télévisions.

Apple n’a pas dressé la liste de toutes les applications qui seront disponibles au lancement de l’appareil, mais on sait que Netflix et Hulu feront partie du lot. Même chose pour CanalPlay, Arte, RedBull TV ou même YouTube et Dailymotion.

La musique et les photos ne seront pas en reste non plus. Apple Music répondra ainsi à l’appel, de même pour Photos. L’Apple TV sera aussi compatible avec AirPlay et il sera ainsi possible de diffuser le contenu de l’iPhone, de l’iPod Touch, de l’iPad ou même du Mac à l’écran sans effort.

La Pomme Croquée a décidé d’en découdre avec les petites consoles sous Android. Son nouveau media center sera ainsi capable de faire tourner pas mal de titres différents et certains éditeurs ont même développé des jeux pour la plateforme.

Mieux, l’Apple TV sera en plus capable de se connecter à des manettes tierces. Ah, et la Siri Remote se comportera comme une Wii Remote grâce à son accéléromètre. La firme a d’ailleurs prévu le coup puisqu’il sera possible d’acheter une dragonne qui viendra se connecter au port Lightning de la télécommande.

Mots-clés appleapple tv