Tout sur le Panasonic Lumix G7

Panasonic dispose d’une solide réputation dans le petit milieu des vidéastes et cela n’a rien d’étonnant compte tenu de ce que propose le GH4. Tout le monde n’a cependant pas les moyens d’investir dans un boitier aussi coûteux et c’est précisément ce qui l’a poussé à lancer un nouveau boitier très prometteur : le Lumix G7.

Le G7 rappelle beaucoup son prédécesseur, c’est un fait, mais avec des lignes plus rectangulaires, plus massives. Certains aimeront, d’autres moins mais son ergonomie se rapproche en tout cas de celle du GH4 et c’est plutôt une bonne nouvelle.

Panasonic Lumix G7 : image 1

Le boitier vu de face.

Panasonic a intégré plusieurs barillets sur le capot supérieur du boitier. Celui de gauche nous donnera la main sur le mode rafale, le panorama ou encore le retardateur.

Vers un GH4 Lite ?

De l’autre côté, sur l’épaule droite, nous trouverons le sélecteur de modes (PSAM), un bouton Fn1 et un bouton permettant de lancer l’enregistrement de vidéos, avec deux autres molettes donnant la main sur les principaux réglages du boitier.

Pas mal de choses à l’arrière aussi avec le trèfle habituel, quatre bouton FnX, l’AES/AFF/AFC/MF et deux ou trois boutons supplémentaires pour prendre la main sur la sensibilité, la balance des blancs ou même la lecture des photos.

Pour la visée, on pourra s’appuyer sur le viseur numérique ou sur l’écran tactile, monté sur rotule.

Sous le capot, on va trouver un capteur de 16 millions de pixels et une puce Venus Engine. Sa sensibilité monte jusqu’à 25 600 ISO et son mode rafale jusqu’à 6 images par secondes, ou 30 images par seconde en activant un des Burst Modes. Même chose pour la vitesse qui peut atteindre les 1/16 000s avec l’obturateur électronique.

La mise au point est ultra rapide et elle pourra se faire en 0,07 seconde.

Mais le plus bel atout du Lumix G7 se trouve du côté de la vidéo puisqu’il peut filmer en 4K à 24 ou 25 images par seconde, en MP4. Pas mal, d’autant qu’il pourra taper dans les 50 images par seconde en Full HD. Notez en outre que le boitier embarque une prise micro.

Côté prix, il faudra débourser 800 dollars pour en profiter, avec un 14-42mm. Lancement prévu à la mi-juin.