Tout sur le Snapdragon 835 et le Quick Charge 4.0

Qualcomm est de retour et il a l’air plutôt en forme. Le fondeur vient en effet de lever le voile sur une nouvelle puce positionnée sur le haut de gamme, une puce qui équipera donc tous les prochains « superphones » du marché : le très prometteur Snapdragon 835. Elle semble avoir de nombreux atouts dans sa manche et elle inaugure en plus le nouveau système de charge rapide de l’entreprise, le Quick Charge 4.0.

Fabriquée par Samsung, cette puce est gravée en 10 nm avec le procédé FinFET développé par le géant sud-coréen.

Snapdragon 835

Parfois, la taille compte.

Cette finesse de gravure se traduit tout d’abord par une réduction de la taille de la puce. Le SoC sera en effet 30 % plus compact que la génération précédente.

Snapdragon 835 : plus petit, plus rapide et plus autonome

Qualcomm annonce aussi un gain de puissance de 27 % et une consommation électrique mieux maîtrisée, avec une réduction de 40 % à la clé. En d’autres termes, grâce à cette puce, les constructeurs pourront proposer des appareils plus fins, plus puissants et plus autonomes. Pour en savoir plus sur ses caractéristiques, il faudra malheureusement attendre le prochain CES.

Étrangement, le fondeur n’évoque pas la partie graphique dans son communiqué et on ne sait donc rien du successeur de l’Adreno 530. Il a préféré se focaliser sur son nouveau système de charge rapide, le bien nommé Quick Charge 4.0.

Sans surprise, le Snapdragon 835 sera le premier à supporter cette nouvelle technologie, une technologie qui se veut à la fois plus rapide et plus sûre que ses prédécesseurs.

Toujours selon Qualcomm, le Quick Charge 4.0 serait 20 % plus rapide que la version 3.0 et il serait aussi 30 % plus efficace dans la gestion de la température et de l’intensité du courant électrique. Conséquence directe, les terminaux équipés de cette puce chaufferont un peu moins (5 °C) que les modèles actuels.

Quick Charge 4.0 : la sécurité avant tout

Mais ce n’est pas le plus intéressant, car cette technologie devrait également être en mesure de recharger une batterie de 2 750 mAh à hauteur de 50 % en l’espace d’une quinzaine de minutes seulement. Pour atteindre ce seuil, Qualcomm a développé une nouvelle version de l’algorithme de régulation de la puissance et cette dernière est désormais capable de prendre en compte la température de la batterie dans son calcul afin d’adapter la puissance électrique délivrée en temps réel.

Ce n’est pas le seul atout du Quick Charge 4.0, car ce dernier supporte aussi plusieurs standards et notamment l’USB Power Delivery et l’USB Type-C. Il sera d’ailleurs compatible avec des chargeurs délivrant une puissance de 5 volts, mais également avec les chargeurs montant à 9 ou 12 volts.

Afin d’assurer la sécurité des utilisateurs, Qualcomm a aussi mis au point une certification et les accessoires vendus par les constructeurs et les accessoiristes devront impérativement respecter les normes définies. Il faudra d’ailleurs qu’ils intègrent tous une puce capable de mesurer l’intensité et la tension du courant.