Tout sur le Surface Book

Microsoft a enchainé les annonces à un rythme effréné hier soir. La plupart des produits présentés étaient connus de longue date grâce aux rumeurs et autres indiscrétions habituelles, mais la firme est tout de même parvenue à surprendre l’assemblée avec le Surface Book. Et pour cause puisqu’il s’agit du tout premier ordinateur portable de son histoire.

Enfin, ce n’est pas tout à fait exact car cette bécane tient davantage de la machine convertible que de l’ultrabook traditionnel. Bon, ce n’est pas simple à expliquer en quelques mots mais vous allez très vite saisir le concept.

Surface Book : image 1

Le Surface Book en mode ordinateur portable.

Ah et si vous n’avez pas eu l’occasion de suivre l’événement de Microsoft, vous trouverez ici un récapitulatif complet.

Design & Caractéristiques Techniques

Le Surface Book ressemble à n’importe quel ordinateur portable.

Il est pourvu d’une belle coque en magnésium et d’une connectique complète, avec un clavier et un pavé tactile qui semblent tous les deux très confortables.

Mais voilà, la machine n’est pas vraiment un ordinateur portable et il est parfaitement possible de déconnecter l’écran de la base pour l’utiliser comme une tablette. Attention cependant car ce dernier sera totalement dépourvu de pied et il sera ainsi impossible de le faire tenir à la verticale.

Intéressant, mais ce n’est pas fini car l’écran pourra être branché dans un sens ou dans l’autre et il sera ainsi possible de lui faire prendre plusieurs positions différentes. Grâce à ce système, la base pourra être utilisée comme un pied.

Il est évidemment difficile de ne pas penser à ce que propose Lenovo sur certains ordinateurs de son catalogue.

Oui, mais cette fameuse base ne sert pas uniquement à faciliter la saisie. En réalité, elle embarque aussi une connectique complète et, surtout, une carte graphique dédiée. Ce détail est loin d’être anodin car elle va booster la puissance de calcul de la machine et elle sera ainsi en mesure de faire tourner les applications les plus gourmandes.

Et ça tombe bien parce que le moment est venu de passer aux caractéristiques techniques de la bête.

Le Surface Book embarque un écran PixelSense de 13,5 pouces capable d’afficher une résolution en 3 000 x 2 000 avec une densité de pixels de 267 ppp et un ratio en 3:2. La dalle est multi-touch, dix points.

Le processeur variera en fonction des modèles mais nous aurons le choix entre un Intel Core i5 et un Intel Core i7. Même chose pour la mémoire vive qui oscillera entre 8 Go et 16 Go et pour l’espace de stockage qui se déclinera en trois variantes : 128 Go, 256 Go et 512 Go.

Il sera aussi possible de choisir le GPU. Le modèle de base devra se contenter d’une Intel HD Graphics 520 mais les autres auront droit à des GeForce. On trouvera aussi une puce TPM pour les entreprises.

Côté photo, il faudra compter sur un capteur de 8 millions de pixels capable de filmer en Full HD et sur une caméra frontale de 5 millions de pixels. La machine est équipée de deux microphones placés de chaque côté et de haut-parleurs stéréo avec du Dolby derrière.

Pas grand chose à dire sur la connectivité. Le Book aura droit au WiFi 802.11 ac et au Bluetooth 4.0. Pour les ports, Microsoft évoque la présence d’une sortie Mini DisplayPort, de deux ports USB 3.0, d’un port pour cartes SD et d’une prise casque.

Voici la fiche technique complète du Surface Book :

  • Ecran PixelSense de 13,5 pouces.
  • Définition en 3 000 x 2000 (267 ppp, format 3:2).
  • Processeur Intel Core i5 ou Intel Core i7.
  • 8 Go ou 16 Go de mémoire vive.
  • 128 Go, 256 Go, 512 Go en SSD.
  • Capteur de 8 millions de pixels.
  • Caméra frontale de 5 millions de pixels.
  • WiFi 802.11 ac, Bluetooth 4.0, puce TPM.
  • 2 x USB 3.0, sortie Mini Display Port, lecteur de cartes SD.
  • Capteur de luminosité, accéléromètre, gyroscope, magnétomètre.
  • 12 heures d’autonomie en lecture de vidéos.
  • Dimensions : 312,3 mm x 232,1 mm x 13/22,8 mm.
  • Poids : 1,5 Kg.
Surface Book : image 3

La Surface Book est compatible avec le stylet Surface.

Surface Book : image 2

La charnière du socle est spécialement pensée pour pouvoir soutenir un poids important.

Fonctions & Spécificités

Tout comme la Surface Pro 4, le Surface Book est propulsé par Windows 10 et cela veut aussi dire qu’il hérite de toutes les fonctions propres au système.

Je ne vais pas les détailler ici mais vous pouvez vous reporter à mon focus sur l’interface du système, sur Continuum, sur Cortana ou même sur Edge pour en apprendre un peu plus à son sujet.

En marge et comme évoqué un peu plus haut, la machine sera capable de s’adapter à vos besoins et l’utilisateur pourra ainsi décrocher l’écran de la base pour l’utiliser comme une tablette, ou le retourner pour utiliser le clavier comme un pied.

Il ne faut pas non plus perdre de vue que ce socle embarque toute la connectique de la machine et une carte graphique dédiée. Il suffira de brancher l’écran pour que Windows bascule automatiquement dessus.

Le Surface Book est aussi compatible avec le nouveau stylet Surface introduit avec la Pro 4. Il propose 1 024 niveaux de pression et il sera même possible de changer l’épaisseur de la mine pour coller au maximum à nos besoins.

Même chose pour le bouton placé à son sommet. Un appui simple ouvrira OneNote tandis qu’un appui prolongé lancera Cortana.

Surface Book : image 6

Quel est l’intérêt de connecter le socle en mode tablette ? Profiter de son GPU.

Surface Book : image 5

L’appareil est entièrement fait en magnésium.

Prix & Disponibilité

Le Surface Book n’est pas encore en vente sur la version française de la boutique de Microsoft mais il est disponible sur la version américaine et nous connaissons ainsi le prix de vente de toutes les configurations proposées par la firme.

Attention cependant car les prix indiqués sont en dollars… Ils seront sans doute plus élevés en euros.

  • Intel Core i5, 8 Go de RAM, 128 Go : 1 499$.
  • Intel Core i5, 8 Go de RAM, 256 Go : 1 699$.
  • Intel Core i5, 8 Go de RAM, 256 Go, dGPU : 1 899$.
  • Intel Core i7, 8 Go de RAM, 256 Go, dGPU : 2 099$.
  • Intel Core i7, 16 Go de RAM, 512 Go, dGPU : 2 699$.

Le Book n’est pas donné, c’est vrai, mais le prix de vente inclut la base et le stylet.

Suite à la conférence de presse de Microsoft, beaucoup de gens ont dit que le Surface Book rentrait en conflit direct avec la Surface Pro 4. Je pense pour ma part que nous sommes sur deux segments très différents.

Cette machine est clairement pensée pour contrer le MacBook Pro. La première, elle, s’attaque plutôt au MacBook Air tandis que la Surface 3 vient marcher sur les platebandes du MacBook.

Après, il faut avouer que la dénomination de ces produits n’est pas très clair. Je serais plutôt parti sur la Surface Mini pour la Surface 3, la Surface pour la Surface Pro 4 et la Surface Pro pour le Surface Book.

Et vous ?