Tout sur le Xiaomi Yi M1

Xiaomi ne produit plus uniquement des téléphones. L’entreprise chinoise a considérablement étoffé son offre au fil de ces dernières années et elle compte désormais de nombreux produits différents au catalogue. Mieux, elle a même profité de la toute dernière Photokina pour lever le voile sur le Yi M1, un hybride capable de filmer en 4K. Et devinez quoi ? Il est proposé lui aussi à un prix très agressif.

A première vue, le Xiaomi Yi M1 rappelle beaucoup le Leica T. Comme lui, il est pourvu d’un boîtier aux lignes modernes avec un encombrement réduit et un grip assez imposant afin de faciliter la préhension de l’appareil.

Xiaomi Yi M1 : image 1

Le Xiaomi Yi M1, premier hybride de la marque.

L’ergonomie est clairement orientée amateur. Les boutons et molettes sont tous regroupés sur l’épaule du boîtier.

Xiaomi Yi M1 : un boîtier sobre et léger

L’offre va droit à l’essentiel. En plus du déclencheur et du bouton de mise sous tension, on trouvera une molette pour les modes et une seconde molette pour accéder directement à certains réglages. Xiaomi a en plus placé deux boutons à l’arrière, à la droite de l’écran tactile de l’appareil. Un écran qui n’est malheureusement pas monté sur rotule.

Le boîtier va donc direct à l’essentiel mais il n’est pas dénué de surprises pour autant.

Pour commencer, il est doté d’un capteur IMX269 construit par Sony. Il est doté d’une définition de 20 millions de pixels, au format MFT. Peu de gens le savent mais il s’agit aussi du capteur que l’on retrouve dans le GX8 de Panasonic. Grâce à lui et à sa puce de traitement, le Yi M1 pourra capturer des vidéos en 4K à 30 images par seconde.

L’appareil est aussi doté d’un poids extrêmement réduit puisqu’il ne pèse pas plus de 280 grammes nu, sans la carte mémoire et sans la batterie. En outre, il intègre le Bluetooth et le WiFi afin de nous permettre de partager plus rapidement nos photos et nos vidéos. Si besoin est, nous pourrons en plus le contrôler à distance en nous appuyant sur l’application mobile développée par le constructeur.

Deux optiques en prime

L’interface semble aussi très accessible. Il suffira d’effectuer des balayages latéraux dans un sens ou dans l’autre pour prendre la main sur les réglages de l’appareil ou pour activer des filtres. Plusieurs modes monochromes seront d’ailleurs proposés.

Mais ce n’est pas fini car Xiaomi a aussi présenté deux cailloux durant sa conférence de presse : un 42,5 mm f/1.8 et un 12-40mm f/3.5-5.6. En outre, grâce à sa monture, le boîtier est compatible avec toutes les optiques de Panasonic et d’Olympus. Les photographes auront donc l’embarras du choix.

Après, il faut avouer que l’absence de viseur, de rotule et d’entrée microphone risque d’en rebuter plus d’un mais il fallait bien faire des sacrifices pour atteindre ce prix de vente.

Le Xiaomi Yi M1 sera effectivement proposé à 699 € en pack avec ses deux optiques, et autour de 350 € nu. Seul bémol, pour le moment, le constructeur préfère se focaliser sur la Chine et il faudra donc importer l’appareil pour profiter de ses services en Europe.

Xiaomi Yi M1 : image 2 Xiaomi Yi M1 : image 3 Xiaomi Yi M1 : image 4

Mots-clés xiaomixiaomi yi m1