Tout sur l’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus

Apple a présenté plusieurs produits hier soir. En plus de sa nouvelle montre connectée, la firme a notamment levé le voile sur deux nouveaux téléphones positionnés sur le haut de gamme, et plus précisément sur l’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus. Ils ressemblent tous les deux beaucoup aux modèles précédents mais ils proposent aussi une ou deux petites choses en plus.

La première chose à noter, c’est que toutes les rumeurs de ces dernières semaines ont vu juste. Encore une fois, la firme n’est pas parvenue à empêcher les fuites.

iPhone 7 : photo 1

L’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus posant ensemble pour la postérité.

Il faut avouer que c’est assez lassant à force et c’est finalement à se demander si Apple arrivera encore à nous surprendre un jour.

Design & Ergonomie

Esthétiquement parlant, l’iPhone 7 ressemble beaucoup au modèle précédent. Il est pourvu lui aussi d’un boitier en métal, avec les mêmes finitions. Ou presque, car tout dépend des coloris.

Les languettes en plastique répondent toujours à l’appel mais la firme les a placé contre les bordures du terminal. Elles sont du coup moins visibles et elles se fondent un peu plus dans le décor. Enfin, tout dépend des versions là encore car elles restent tout de même très visibles sur les modèles or et or rose.

Le module photo du terminal est aussi un peu plus imposant, et mieux intégré au reste de la coque. L’iPhone 7 Plus va un peu plus loin pour sa part et il regroupe ainsi pas moins de deux capteurs et deux optiques au sein du même module photo.

On en reparlera un peu plus loin dans l’article.

Le constructeur a aussi fait le choix de supprimer la prise casque. Pour connecter nos écouteurs et nos casques, il faudra soit s’appuyer sur le Bluetooth, soit passer par le port Lightning. Les deux nouveaux iPhone seront d’ailleurs livrés avec des écouteurs compatibles, mais aussi avec un adaptateur Lightning / Jack pour ne pas froisser celles et ceux qui ont dépensé des fortunes dans des écouteurs filaires haut de gamme.

Ce changement n’est évidemment pas anodin et il va avoir pas mal de conséquences sur le quotidien des croqueurs de pommes. Ces derniers ne pourront ainsi pas recharger leur téléphone en laissant branché leur kit mains libres. Un kit qui ne leur servira d’ailleurs pas à grand chose en dehors de l’iPhone 7 puisque la marque ne propose pas (encore ?) d’adapteur pour brancher des écouteurs Lighning sur une prise casque.

Il faut avouer que c’est ironique, surtout pour une entreprise qui a toujours placé l’expérience utilisateur au centre de ses priorités… et de sa stratégie marketing.

L’ergonomie ne change pas en apparence. Le bouton de mise sous tension est placé sur la tranche droite et il surplombe la prise casque. Les deux boutons du volume sont placés de l’autre côté et ils ne sont plus situés dans un creux. Ils dépassent ainsi simplement de la coque.

Le connecteur est situé sur la tranche droite, fermement encadré par deux hauts-parleurs. L’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus sont effectivement équipés d’un système son en stéréo très logiquement capable de délivrer deux fois plus de puissance audio que le modèle précédent.

Il y a du changement pour le lecteur Touch ID en revanche. S’il est toujours placé au même endroit, il est désormais dépourvu de mécanisme. Ce n’est pas une mauvaise chose puisque ce bouton avait la fâcheuse tendance à s’encrasser et à tomber en panne.

Apple a donc opté pour une surface tactile simple secondée par un moteur haptique. Il ne supporte malheureusement pas plus de gestures. Pas encore du moins. Le constructeur nous réserve peut-être des surprises avec iOS 11.

Il y a une autre nouveauté : les coloris. Les nouveaux iPhone se déclinent en cinq couleurs différentes. Si les versions argent, or et or rose répondent toujours à l’appel, deux nouvelles couleurs font leur entrée : noir et noir de jais.

C’est surtout cette dernière version qui a été mise en avant durant le Keynote et c’est assez logique car c’est finalement elle qui s’éloigne le plus de l’iPhone 6s.

D’après le site de la marque, ce modèle repose sur « un processus d’anodisation et de polissage en neuf étapes ». La coque est toujours faite de métal mais elle ressemble à du verre. L’effet est évidemment très sympathique mais Apple indique aussi dans sa FAQ que cette version est très vulnérable aux rayures et la firme conseille donc aux utilisateurs d’utiliser… une coque de protection.

Je pense que cela s’abstient de tout commentaire, non ?

En attendant, l’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus ont aussi une autre particularité intéressante : ils sont tous les deux capables de résister à l’eau, avec une certification IP67. Magnifique, mais tout n’est pas rose là encore et le problème c’est que la garantie associée aux téléphones ne couvre pas les dommages causés par des liquides.

C’est d’ailleurs mentionné noir sur blanc sur cette page, en bas. Oui, là où le texte est écrit en tout petit.

iPhone 7 : photo 2

Ecran, Puissance & Autonomie

L’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus sont tous les deux équipés d’un écran Retina, bien sûr. Toutefois, la dalle n’est pas la même que celle des modèles précédents.

En réalité, l’écran de ces terminaux profite d’un Gamut élargi, exactement à l’image de ce que proposent les iPad Pro. Il est donc 25 % plus lumineux et il offre surtout une meilleure restitution des couleurs.

Apple a d’ailleurs le sens de la formule. D’après la firme, ce que nous verrons à l’écran sera « une restitution plus fidèle encore du monde réel ». Tout est dit. Le monde réel est nul, sauf lorsque vous le regardez depuis l’écran de votre téléphone. Même vos yeux feront la différence, c’est pour dire.

Et tant pis pour la science.

La définition, elle, ne change pas en tout cas. L’iPhone 7 sera capable d’afficher du 1 334 x 750 (326 ppp, 1400:1, 625 cd/m2) sur son écran de 4,7 pouces et l’iPhone 7 Plus du 1 920 x 1 080 (401 ppp, 1300:1, 625 cd/m2). Il faut d’ailleurs rappeler que ce dernier embarque un écran de 5,5 pouces.

Le 3D Touch est toujours de la partie, sinon, mais cela ne devrait pas vraiment vous surprendre.

Nouvelle génération oblige, les iPhone présentés hier par Apple embarquent aussi une nouvelle puce, l’A10 Fusion. D’après la marque, il s’agit de « la puce la plus puissance qui ait jamais existé sur un smartphone ». Qualcomm, Nvidia, Huawei, Samsung et MediaTek seront sans doute heureux de l’apprendre.

Dans les faits, ce processeur repose sur une toute nouvelle architecture et elle se compose ainsi de quatre cœurs répartis en deux ensembles. Les cœurs les plus rapide offriront une vitesse d’exécution deux fois supérieure à celle de l’iPhone 6 (oui, la firme a sauté une génération, c’est amusant) et les deux autres consommeront cinq fois moins d’énergie.

Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement que cette puce repose sur une architecture de type big.LITTLE, comme la plupart des autres processeurs du marché. Les deux cœurs les moins rapides seront utilisés pour les calculs simples et les deux plus puissants s’activeront lorsque le terminal aura besoin de puissance.

D’après l’entreprise, l’iPhone 7 devrait donc tenir… deux heures de plus par rapport à un iPhone 6s. L’écart n’est pas très significatif pour une puce aussi révolutionnaire, non ? C’est encore pire pour l’iPhone 7 Plus puisque ce dernier gagne seulement une heure de plus par rapport à la génération précédente.

Alors bien sûr, Apple a donné plein de mesures très impressionnantes durant le Keynote mais il faudra attendre les premiers tests et les premiers retours des utilisateurs pour savoir ce qu’il en est réellement.

Bon point en revanche, la marque a fait un effort sur le stockage. Elle a même doublé la mise et les nouveaux iPhone se déclinent ainsi en trois versions différentes : 32, 128 et 256 Go.

Même chose du côté de la connectivité puisque ces téléphones sont équipés d’une puce 4G LTE-A capable d’atteindre une vitesse théorique maximale de 450 Mbit/s.

La VoLTE répond aussi à l’appel, bien entendu.

iPhone 7 : photo 3

Photo & Vidéo

Apple a beaucoup vanté les qualités de ses téléphones en matière de photos et de vidéos hier soir.

Il faut avouer que les nouveaux iPhone sont plutôt prometteurs sur ce terrain-là, du moins sur le papier.

L’iPhone 7, pour commencer par le plus petit des deux, est toujours équipé d’un capteur de 12 millions de pixels mais ce dernier est désormais couronné d’une optique grand-angle composé de six lentilles, une optique stabilisée et en plus capable d’ouvrir à f/1.8 !

Il devrait donc être en mesure de récupérer un peu plus de lumière et c’est une excellente nouvelle pour celles et ceux qui shootent souvent en basse luminosité.

Ce qui est le cas de la plupart des gens en fait parce que tout le monde ne se promène pas avec son studio photo sur le dos.

Mais ce n’est pas tout car le module photo s’accompagne aussi d’un Flash True Tone composé de quatre LED. L’idée, ce n’est évidemment pas de produire plus de lumière, mais plutôt de produire une lumière qui ne cramera pas les couleurs de nos scènes. En gros, c’est une bonne chose.

Derrière, on trouve aussi un filtre infrarouge hybride, un système de mise au point avec Focus Pixels et toutes les fonctions qui étaient présentes sur le modèle précédent.

L’iPhone 7 Plus va un peu plus loin pour sa part puisque son module regroupe deux capteurs et deux optiques : un grand-angle et un téléobjectif.

Le premier est similaire en tout point à celui du plus petit modèle. Et le second ? Il s’agit d’un téléobjectif doté d’une ouverture en f/2.8. Grâce à lui, il sera donc possible de zoomer dans l’image sans perdre en qualité.

Enfin, dans les faits, c’est un peu plus compliqué. L’usager aura le choix entre plusieurs niveaux de zoom et il pourra atteindre un maximum de 10x. Toutefois, le zoom optique s’arrête au 2x et c’est donc le logiciel qui prendra le relais ensuite, avec tous les inconvénients que cela comporte.

Mais cette configuration a un autre avantage. Grâce à ce module, l’iPhone 7 Plus va être en mesure de récupérer plus d’informations sur la profondeur de champ et il sera donc capable de générer un bokeh afin de faire ressortir les sujets. Et ça, en revanche, c’est beaucoup plus intéressant puisque cela vous permettra aussi d’obtenir un rendu un peu plus professionnel.

Maintenant, il ne s’agit pas non plus d’une révolution et le terminal n’est pas le premier à proposer une telle fonction. Le Honor 8 propose lui aussi la même chose, pour la moitié du prix. Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. HTC avait lui aussi creusé cette piste sur le M8.

Et pour la vidéo alors ? Contrairement à ce qui a été dit avant l’annonce, l’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus ne pourront pas filmer en 4K à 60 images par seconde. Dans ce mode, ils ne pourront effectivement pas dépasser les 30 images par seconde. Pour aller plus loin, il sera cependant possible de basculer en 1080p (120/60/30 i/s) ou en 720p (240 i/s).

Apple a aussi fait des efforts au niveau de la caméra frontale. Cette dernière intègre désormais un capteur de 7 millions de pixels et elle est couronné par une optique ouvrant à f/2.2.

iPhone 7 : photo 4

Prix & Disponibilité

L’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus seront disponibles en précommande à partir du 9 septembre. Les livraisons démarreront le 16 septembre.

Les prix dépendent de la capacité souhaitée, bien entendu. L’iPhone 7 vous coûtera ainsi 769 € pour la version 32 Go, 879 € pour la version 128 Go ou 989 € pour la version 256 Go. L’iPhone 7 Plus sera encore un peu plus cher et il faudra ainsi débourser 909 € pour le modèle 32 Go, 1 019 € pour le modèle 128 Go ou 1 129 € pour le modèle 256 Go.

Mais ce n’est pas le plus drôle, bien entendu. Non car le modèle noir de jais n’est pas proposé en version 32 Go et il se décline ainsi seulement en version 128 et en version 256 Go. Mesquin, non ?