Toyota et la JAXA vont collaborer pour développer un rover lunaire capable de transporter des colons

L’homme s’est déjà posé sur la Lune, mais pour l’heure on n’a pas encore réussi à envoyer des astronautes pour l’explorer sur de grandes distances.

La condition pour que cela soit possible est de créer un véhicule capable de transporter ces astronautes une fois sur la Lune. Un défi qu’a décidé de relever l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise (JAXA) en partenariat avec Toyota Motor Corporation.

JAXA Lune

Crédits Pixabay

Un engin pour faciliter l’exploration de la Lune par des astronautes

La Lune a beau être petite par rapport à la Terre, elle reste quand même immense en termes de superficie (environ celle de l’Afrique). Et en plus de cela elle possède un terrain très accidenté et montagneux, et un environnement généralement hostile. Les astronautes doivent se déplacer avec une combinaison de protection, ce qui rend pénibles même les tâches les plus simples. Donc si nous voulons envoyer sur la Lune des astronautes qui seront plus que de simples touristes, il faudra mettre à leur disposition des moyens de transport sérieux.

La JAXA et Toyota ont ainsi eu l’idée de créer un rover pressurisé dans lequel les explorateurs pourront travailler en toute sécurité et parcourir des milliers de kilomètres à la fois. Le rover lunaire aurait à peu près la taille de deux minibus et aurait une autonomie de 10 000 km.

Il serait conçu pour transporter deux passagers, mais pourrait en prendre jusqu’à quatre en cas d’urgence.

Une mise en service prévue pour 2029

Par rapport au rover Apollo de la NASA, qui était alimenté par de simples batteries, le véhicule lunaire de la JAXA et Toyota sera beaucoup plus grand (6,0 x 5,2 x 3,8 m). Il utiliserait donc la technologie de la pile à combustible pour faire fonctionner ses systèmes. A part cela peu de détails ont été publiés sur l’engin, mais les concepteurs ont indiqué qu’il inclurait également un panneau solaire déployable. Ce qui laisse suggérer qu’il pourrait recycler l’eau rejeté par les piles à combustible pour créer plus d’hydrogène et d’oxygène.

« Les rovers habités et pressurisés constitueront un élément important de l’exploration lunaire humaine, qui devrait se dérouler dans les années 2030. Notre objectif est de lancer un tel rover dans l’espace en 2029 », a déclaré le vice-président de la JAXA, M. Wakata.

Mots-clés toyota