Toyota s’appuie sur Nvidia pour la construction de ses voitures autonomes

Toyota a pour ambition de mettre au point des voitures entièrement autonomes, adaptées aux personnes âgées et handicapées. Pour ce faire, le constructeur automobile a travaillé sur une technologie dénommée Guardian, un logiciel en arrière-plan, qui surveille, détecte et anticipe les mouvements du conducteur et de l’environnement du véhicule et intervient en cas de besoin.

Le directeur général de la branche TRI-AD (Toyota Research Institute-Advanced Development) au Japon, a déclaré que l’objectif de l’entreprise « est de permettre aux véhicules autonomes de réduire à zéro les décès, de faciliter les transports et de garantir la mobilité de tous ».

C’est dans cette optique que le constructeur a décidé de collaborer avec le concepteur de processeurs, cartes et puces graphiques Nvidia pour le développement de ses voitures autonomes.

Ce n’est pas la première fois que les deux entreprises entrent en partenariat. En effet, en 2017, Toyota avait déclaré qu’il pouvait désormais utiliser le supercalculateur Drive PX de Nvidia qui lui permettrait d’alimenter les systèmes de conduite autonome de ses véhicules.

Une collaboration qui promet d’être fructueuse

Actuellement, un nouvel accord a également été conclu entre les deux entreprises pour permettre à Toyota de former les réseaux neuronaux profonds et d’effectuer des tests sur ses futures voitures autonomes.

En d’autres termes, les ingénieurs de Nvidia travailleront en collaboration avec les branches de recherche de Toyota  TRI et TRI-AD, durant tout le processus de développement de véhicules autonomes.

Nvidia travaillera avec les branches TRI et TRI-AD de Toyota

D’ailleurs, Toyota déclare qu’il intègre déjà le simulateur AV Drive Constellation dans ses logiciels et que cette technologie était déjà accessible à ses clients. Pour rappel, Constellation est une plateforme dans le cloud qui permet aux développeurs de voitures autonomes de tester virtuellement leur technologie.

Le PDG de Nvidia, Jensen Huang, a déclaré le lundi 18 mars 2019, lors de son intervention à la conférence GPU 2019, que Nvidia collaborerait avec la branche TRI-AD du constructeur automobile en Japon, ainsi qu’avec sa branche Toyota Research Institute (TRI), aux Etats-Unis.

Le directeur général de TRI-AD, James Kuffner, a également déclaré dans un communiqué que cette collaboration technologique avec Nvidia est importante en ce que « les outils de simulation à grande échelle sont essentiels pour la validation et les tests de logiciels des systèmes de conduite automatisés. »

Mots-clés toyota