[CES2019] Quand Toyota s’inspire des avions de chasse pour sécuriser ses véhicules

En 2018, le Toyota Research Institute (TRI) a fait une grande avancée dans la sécurisation de la conduite de ses véhicules en s’inspirant des avions de chasse modernes.

En effet, les avions de combat utilisent un système de contrôle de vol à basse altitude qui prédit l’intention du pilote, maintient la stabilité de l’appareil et le garde dans une position de sécurité spécifique.

Le TRI appelle ce système, le « contrôle des enveloppes mixtes ». C’est à partir de cette approche que le constructeur a développé son logiciel « Guardian » qui combine et coordonne les compétences du conducteur et de son véhicule.

Gill Pratt, le PDG de TRI, a révélé ce système d’aide au conducteur le lundi 7 janvier 2019, au cours du CES 2019.

De même, il semble que Toyota prévoit d’étendre son logiciel « Gardian for all » aux autres constructeurs automobiles.

Guardian et Chauffeur : Les deux systèmes d’autonomie sur lesquels Toyota se focalise

Toyota et TRI ont adopté une double approche en matière d’autonomie qu’ils ont baptisée « Guardian » et « Chauffeur ».

Avec « Chauffeur », le constructeur compte développer et déployer des véhicules entièrement autonomes qui peuvent répondre aux besoins de toutes catégories de personnes, aussi bien des personnes âgées que des personnes souffrant de handicaps.

Toutefois, Pratt a déclaré le même lundi que le chemin serait encore long avant de mettre ces véhicules sur la route. Il fait également part de la volonté du constructeur de travailler sur la conduite automatique des véhicules pour « sauver le plus de vies possible » et « le plus rapidement possible ». C’est dans cette perspective que le système Guardian intervient.

Guardian combine les capacités du véhicule et l’expérience du conducteur

La technologie Guardian fonctionne à l’arrière-plan du véhicule et n’intervient qu’en cas de nécessité. En d’autres termes, le conducteur garde le contrôle du véhicule, mais Guardian surveille, détecte et prévient les dangers. Par conséquent, le système Guardian de Toyota est conçu pour amplifier le contrôle du chauffeur sur le véhicule et non, pour le remplacer.

Lors de la présentation de la technologie au CES, le TRI a montré une vidéo d’accident de trois véhicules, dont l’un, autonome, était en mode de conduite manuel. La vidéo a montré que les capteurs du véhicule continuaient à collecter des données. Selon la compagnie, l’approche des enveloppes mixtes de Guardian aurait pu identifier, prévoir et anticiper le danger. Dans ce cas précis, les tests de TRI démontrent que Guardian aurait accru la vitesse du véhicule pour éviter l’accident.

Mots-clés CES 2019toyota