Toyota, une voiture électrique à haute autonomie pour 2022

Toyota serait d’après un quotidien japonais en train de travailler sur une nouvelle voiture électrique proposant une autonomie plus importante que celle de ses concurrentes. Ce véhicule utiliserait en effet une batterie spéciale offrant une résistance accrue et elle permettrait ainsi à la voiture de se parer d’une autonomie élevée tout en se rechargeant en un temps record.

Cette voiture ne serait cependant pas près d’être commercialisée et elle pourrait ainsi ne faire sa première apparition que dans cinq ans, en 2022.

Toyota Prius 4

Toyota Motor devrait en effet lancer la production de cette nouvelle série à partir de 2019. Bon point en revanche, à terme, toutes les voitures électriques de la marque nippone devraient bénéficier de cette batterie.

Toyota a développé une nouvelle batterie pensée pour les véhicules électriques

Toyota s’est longtemps focalisé sur le marché de l’hybride, mais il souhaiterait désormais aller plus loin en investissant massivement dans le « zéro émission ».

Ses concurrents l’ont en effet largement devancé dans ce domaine et c’est précisément ce qui aurait poussé le constructeur à investir dans cette nouvelle batterie, une batterie dotée d’un électrolyte solide.

Les constructeurs automobiles concurrents ont en effet choisi de se focaliser sur les électrolytes liquides, une technologie également employée pour les smartphones et les terminaux nomades.

Étant conscient du réel handicap que présente l’autonomie sur les voitures électriques, Toyota aurait donc décidé d’aller plus loin en travaillant sur une batterie plus autonome et capable de faire face aux chocs et aux éventuels problèmes de surchauffe.

Grâce à cette pièce, la nouvelle voiture de la marque devrait donc être capable de rouler plus longtemps, et en totale sécurité.

Un divorce confirmé avec Tesla

Toyota et Tesla ont entamé un rapprochement pendant plusieurs années, mais les deux constructeurs ont récemment annoncé avoir mis un terme à leur collaboration.

L’une des raisons à cela est que Toyota s’intéresse de plus en plus à un marché qui est dominé par le fabricant américain. Il ne s’agit nul autre que du marché des véhicules électriques. L’élaboration de ce nouveau projet par le premier constructeur nippon ne fait que confirmer la rupture.

Reste que Toyota aura fort à faire pour rivaliser avec son ancien partenaire. Un nouveau record d’autonomie a en effet été attribué à la Tesla Model S au début de l’été.

En une seule charge, la berline a réussi à couvrir 901 kilomètres. En outre, selon le site du constructeur, les superchargeurs de Tesla « offrent plus de 270 kilomètres d’autonomie en moins de 30 minutes ». Comparé aux performances des voitures électriques ordinaires, ce chiffre est déjà élevé.

Toutefois, d’après les rumeurs, la technologie développée par Toyota serait encore plus efficace. La prudence est cependant de mise. Selon Christopher Richter, analyste chez CLSA, « Il existe un long chemin entre le laboratoire et la fabrication. 2022, c’est encore dans très longtemps, et beaucoup de choses peuvent se passer entre temps. »