Trapit, un nouveau moteur de recherche par les créateurs de Siri

Même si Google a raflé la mise sur le marché des moteurs de recherche, cela n’empêche pas certaines firme de continuer à lancer leurs propres solutions. Leur audace m’impressionnera toujours d’ailleurs. Et justement, Trapit est un tout nouveau moteur de recherche qui présente finalement deux grands atouts. Le premier, c’est qu’il est capable de s’adapter à l’internaute pour lui renvoyer des résultats personnalisés. Le second, c’est qu’il a été réalisé par les créateurs de Siri. Forcément, avec un argument pareil, on était bien obligé de se pencher un peu sur la question, non ?

Trapit, un nouveau moteur de recherche par les créateurs de Siri

Là où Google a opté pour une mise en page minimaliste et épurée, les concepteurs de Trapit ont décidé de faire exactement l’inverse. Et la première fois qu’on arrive sur le moteur de recherche, c’est vrai, on ne sait plus où donner de la tête. Entre le fond d’écran particulièrement imposant et la mise en page assez lourde du reste, on peut même être tenté de fuir. Mais un blogueur ne s’enfuit jamais devant un service web. Non, jamais, vraiment jamais, c’est même une question d’honneur.

Trapit, la recherche personnalisée

Enfin passons sur l’esthétique du service pour nous intéresser à son fonctionnement. A la première connexion, Trapit va nous demander de créer notre compte. Nous aurons alors la possibilité de nous identifier à l’aide de Twitter ou de Facebook pour gagner un temps précieux. Une fois cette étape terminée, le service va nous afficher plusieurs thèmes et plusieurs actualités. L’objectif de l’internaute sera alors de choisir les sujets qui l’intéressent. Il lui suffira ainsi de cliquer sur le lien « Add to my traps » pour les lier à son compte. Cette fonctionnalité n’est pas anodine, évidemment, et c’est grâce à cela que le moteur va être capable de comprendre nos intérêts et donc de s’adapter à notre brillante personnalité.

Après ça, nous serons alors redirigés vers l’accueil du service. Un accueil encore très chargé. On retrouvera ainsi dans la partie haute le champ de recherche du moteur, évidemment, mais aussi les articles que nous avons ajoutés lors de l’étape précédente. Mieux, sur la gauche vont d’afficher les derniers articles de nos thèmes préférés. Il sera ainsi possible de découvrir de nouveaux contenus que nous n’aurions pas forcément trouvé autrement.

Trapit, pour lire plus tard les articles qui nous ont intéressé

Et après, c’est tout ? En fait non, Trapit propose aussi d’autres fonctionnalités plutôt intéressantes. Lorsqu’on effectue une recherche et que le moteur affiche les résultats, chacun de ses derniers apparaît dans un carré illustré et accompagné du titre de la page ou encore du nom du site. Notons au passage qu’il est bien évidemment possible de changer l’affichage des résultats en cliquant sur le bouton qui va bien. C’est bien, mais le mieux reste tout de même à venir. Car en effet, lorsqu’on passe le curseur de notre souris sur l’un de ces carrés magiques, plusieurs boutons apparaissent à l’écran. Des boutons qui vont nous permettre de donner notre avis sur le contenu associé, de le partager avec nos amis sur Twitter ou Facebook et de l’ajouter enfin à notre liste de lecture.

Cette dernière fonction ne manque évidemment pas d’intérêt puisqu’il sera alors possible d’utiliser Trapit comme un véritable outil de veille. On pourra ainsi garder un oeil sur les articles qui ont attiré notre attention et les utiliser quand bon nous semble. Et en associant cette fameuse liste de lecture aux derniers articles de nos thèmes préférés, on obtient alors un outil qui pourra parfaitement compléter notre bon vieil agrégateur de flux rss.

Et alors ?

Au final, Trapit est un service qui ne manque pas d’intérêt et qu’il va falloir surveiller de près. Son seul défaut notable, c’est donc cette interface un peu vieillotte et qui peut s’avérer très rédhibitoire pour tous ceux qui, comme moi, vouent un véritable culte au minimalisme de Google. Cela étant dit, avec une nouvelle interface plus épurée et avec quelques fonctions supplémentaires, ce service pourrait tout à fait trouver sa place sur ce marché. Et ce qui serait top, finalement, c’est que les concepteurs de trapit se rapprochent de ceux de Wolfram Alpha.

Trapit, un nouveau moteur de recherche par les créateurs de Siri

Trapit, un nouveau moteur de recherche par les créateurs de Siri

Trapit, un nouveau moteur de recherche par les créateurs de Siri



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Seesmic licencie plus de la moitié de ses effectifs

    Seesmic licencie plus de la moitié de ses effectifs

    Coup dur pour Seesmic et, par extension, pour Loic Le Meur. La start-up californienne spécialisée dans les réseaux sociaux et dans le e-marketing va effectivement licencier plus de la moitié de ses effectifs. Et ce malgré une levée de fonds de 4 millions de dollars l’année dernière. Sur les 33 employés de la société, ce sont donc 18 personnes qui vont être mises à la porte. Une décision qui a du être très difficile et qui n’augure rien de bon pour l’avenir. Mais qu’on ne s’y trompe pas, car tout n’est pas perdu pour autant….

  • Visiter les centres de données de Google

    Visiter l’un des centres de données de Google

    Google profite de l’une des plus grosses infrastructures du web. Des dizaines de milliers de machines réparties dans plusieurs centres de données éparpillés aux quatre coins du globe, des kilomètres de câbles et de canalisation enfouis sous la terre, il y a de quoi donner le vertige. Et justement, si vous rêvez de pouvoir visiter un jour un centre de données appartenant à Google, alors c’est une journée à marquer d’une croix blanche puisque la firme a décidé d’exaucer votre souhait en ouvrant les portes de l’un de ses centres. Un centre qu’il est donc…

  • SOPA / PIPA, quand les géants du web se mobilisent contre la Hadopi américaine

    SOPA / PIPA, quand les géants du web se mobilisent contre la Hadopi américaine

    Il n’y a pas qu’en France que l’on doit faire face à des lois stupides et liberticides. Non et nos amis américains en savent quelque chose puisque deux projets de loi sont actuellement discutés aux Etats-Unis : le SOPA (Stop Online Piracy Act) et le PIPA (Protect IP Act). Afin de lutter contre ces projets, les grands du web ont ainsi décidé de manifester leur désaccord et de marquer leur protestation en lançant un énorme black-out qui n’a sans doute pas fini de faire parler de lui. Il suffit d’ailleurs de se pencher d’un peu…


  • http://bertrand-maximilien.com/blog maximilien bertrand

    L’originalité de Trapit, d’après moi, est justement ce qui fera qu’il ne pourra jamais vraiment percer.
    Les moteurs de recherches sont peut-être utilisés par les jeunes geek, mais surtout et avant tout par la voisine qui tape avec un doigt, ma grand-mère, et Mr. Dupont qui n’y connais pas grand chose…
    Du coup, rien que le fait de devoir s’inscrire pour bénéficier d’une recherche internet est complètement rédhibitoire pour l’écrasante partie de la population.
    De plus, le moteur va, au fur et à mesure des utilisations, s’adapter à son public, oui mais… cela au bout d’un moment. Et même si les plus courageux passent la barrière de l’inscription, voir dans les premiers temps que les résultats ne sont pas plus pertinents qu’ailleurs, ça fait une seconde barrière particulièrement haute.

    Donc bon, même si les services sont plutôt intéressants au final, je doute que ce moteur est un réel succès.
    Moi même, même si j’aimerai tester, juste par curiosité, je n’ai aucune envie de me taper une inscription de plus, et de devoir répondre à des question permettant de cibles mes goûts. Et pourtant, je bosse dans l’informatique… alors bon… je reste persuadé qu’on entendra peut-être parler durant quelques semaines à cause Siri, et puis ce sera tout.

  • eeeoui

    « Du coup, rien que le fait de devoir s’inscrire pour bénéficier d’une recherche internet est complètement rédhibitoire pour l’écrasante partie de la population. »

    Tout est dit :d

  • eeeoui

    « Du coup, rien que le fait de devoir s’inscrire pour bénéficier d’une recherche internet est complètement rédhibitoire pour l’écrasante partie de la population. »

    Tout est dit :d

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -