Comment tricher à la course de haies du doodle de Google

Aujourd’hui, pour fêter dignement les JO 2012 de Londres, Google a lancé un doodle spécial entièrement dédié à la course de haies. Un doodle qui vous propose même de jouer, le tout à l’aide des flèches gauche / droite du clavier. Exactement comme les jeux de notre enfance, d’ailleurs. Oui et si vous n’arrivez pas à battre le score de vos amis, sachez qu’il est parfaitement possible de tricher et même d’obtenir un score parfait. Tout ça grâce à un petit script tout simple, tout bête. Alors bon, ce n’est sans doute pas l’info du jour, mais ça devrait quand même vous occuper un petit bout de temps.

Comment tricher à la course de haies du doodle de Google

L’idée de ce tweak est assez simple, il s’agit effectivement de simuler la frappe sur les touches de notre clavier. Car même si tu as l’agilité d’un ninja de la Chine Antique, cher ami, sache que tu ne pourras jamais faire aussi bien qu’un script. Jamais ! Never ! Rien à voir avec Alice, hein. Donc pour simuler le machin, ce n’est pas compliqué puisque tu peux le faire avec n’importe quoi. Cependant, pour cette astuce, notre bidouilleur s’est appuyé sur nircmd, un chouette outil pour Windows qui permet de s’amuser en lignes de commande et de faire pas mal de choses.

Une fois que tu as récupéré le soft, tu vas créer un nouveau document avec ton bloc note. Dedans, il te suffira de copier / coller les quelques lignes suivantes :

:l
nircmd sendkey 0×25 press
nircmd sendkey 0×27 press
goto l

Une fois que c’est fait, il te suffira d’enregistrer ton fichier en lui donnant n’importe quel nom. En revanche, pour l’extension, il te faudra opter pour un « .cmd ». Place le ensuite sur ton bureau, rends toi sur la page d’accueil de Google et double clique sur ton petit fichier. Là, si tout se passe bien, tu vas pouvoir éclater les scores de tous tes amis et les inciter au respect. Même que ça te coûtera toujours moins cher que le petit fouet en latex que tu envisages d’acheter depuis l’année dernière.

Un grand merci à Kiki pour l’info et pour l’astuce ! C’est bien toi le kiki de tous les kikis !