Trump fait de l’IA une priorité

Le président des États-Unis, Donald Trump, a signé lundi un décret ordonnant aux agences gouvernementales fédérales d’allouer plus de ressources et d’investissement au domaine de la recherche, de la promotion et de la formation en intelligence artificielle.

Un haut responsable de l’administration a expliqué que le gouvernement a l’intention de s’adapter à l’ère de l’intelligence artificielle. C’est la raison pour laquelle l’administration requiert des agences de recherche et de développement d’intelligence artificielle d’établir le budget dont elles ont besoin pour répondre aux besoins informatiques et matériels du gouvernement pour former les travailleurs.

Trump IA

Néanmoins, aucun responsable n’a encore établi de financement spécifique pour répondre à ces attentes. Toutefois, lors d’une conférence téléphonique, le responsable a déclaré que cette initiative d’investir dans l’intelligence artificielle aiderait à améliorer les rapports et à mieux contrôler les dépenses en recherche et en développement liées à ce secteur d’activité.

Investir dans l’intelligence artificielle est une nécessité, selon Trump

Par ailleurs, cette initiative du gouvernement américain poursuit aussi un autre objectif : celui de conférer un avantage aux États-Unis en matière de recherche et de développement dans le domaine de l’intelligence artificielle, mais surtout en matière de conception de technologies de pointe.

Alors que le président américain a récemment fait un discours sur l’état de l’Union, il a déclaré qu’il était prêt à travailler avec les législateurs afin de réaliser des investissements importants dans les infrastructures et technologies du futur. Selon lui, c’est même une « nécessité ».

L’IA est bénéfique, mais jusqu’où ?

Un haut responsable de l’administration a d’ailleurs affirmé que l’intelligence artificielle touche actuellement tous les aspects de la vie des gens. De plus, il a ajouté que l’initiative du gouvernement vise à « rassembler tous ces acteurs sous un même toit et de montrer les promesses de cette technologie pour le peuple américain ».

Malgré tout, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique restent deux sujets controversés partout dans le monde. Particulièrement, en raison des problèmes éthiques qu’elles soulèvent que cela soit en matière de contrôle, de confidentialité ou encore de cybersécurité.

Selon les analystes, le développement de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique provoquera certainement des licenciements de salariés et des suppressions de postes dans presque tous les secteurs d’activité. En d’autres termes, un pas vers le futur qui ne laissera personne, aucune entreprise et aucun pays, indemne.