Tué par le régulateur de vitesse de sa voiture ?

Kaushal Gandhi a pris le volant de sa Skoda Octavia plus tôt dans le mois pour rentrer chez lui. Pour aller plus vite, il a voulu emprunter l’autoroute M40 reliant Londres à Birmingham. Tout allait bien au début, mais la situation a très vite dégénéré et il s’est ainsi retrouvé dans l’impossibilité de réduire la vitesse de son véhicule.

Après avoir tenté de reprendre le contrôle de sa voiture par divers moyens, il a fini par appeler les secours en composant le 999 sur son téléphone portable.

Accident Skoda

Un homme a perdu la vie dans un accident de voiture que personne ne parvient à expliquer.

L’appel a duré environ huit minutes et il a été enregistré par le gestionnaire d’appels de la police de Thames Valley.

Kaushal a déclaré qu’il ne pouvait pas couper le régulateur de vitesse de sa voiture

Kaushal était en panique au téléphone. Il a commencé par se plaindre que son régulateur de vitesse était bloqué. Le compteur affichait une vitesse de 70 mph (112 km/h), mais elle ne correspondait pas à la réalité. Pas de son point de vue en tout puisqu’il a déclaré qu’il avait la sensation d’aller beaucoup plus vite.

Le conseiller au téléphone lui a conseillé d’effectuer plusieurs manœuvres afin de reprendre le contrôle de son véhicule, mais elles ont toutes échoué. D’après l’enregistrement, il aurait ainsi appuyé sur la pédale de frein de la voiture, mais également sur la pédale d’embrayage et cela n’aurait rien donné. Même chose pour l’actionnement du levier de vitesse.

Pire, le véhicule a continué à prendre de la vitesse. Au téléphone, Kaushal a expliqué que c’était peut-être lié au fait qu’il avait voulu activer le mode sport, mais il n’a malheureusement pas été en mesure de le confirmer.

Il a en effet fini par perdre le contrôle de son véhicule et il s’est alors écrasé sur un camion en stationnement dans une aire de repos. Le choc a été extrêmement violent, tellement violent que le véhicule a fini sous le camion. Son conducteur a été tué sur le coup.

Le chauffeur du camion, une certaine Emma Parrot, a été éjectée de sa couchette sous la forme de l’impact. Elle s’est ensuite relevée et elle est sortie du véhicule pour tenter de venir en aide à Kaushal, mais elle a très vite compris que c’était inutile.

L’examen du véhicule n’a rien donné

Martin Clatworthy, un expert, a mené une enquête pour tenter de déterminer les causes de l’accident. En accédant aux données du véhicule, il a réalisé qu’il se déplaçait à plus de 116 mph au moment du choc, soit à une vitesse avoisinant les 190 km/h. Fait étrange, la pédale de l’accélérateur était totalement enfoncée et le véhicule n’a enregistré aucune tentative de freinage.

En poussant plus loin ses investigations, il n’a trouvé aucun problème sur les systèmes électroniques embarqués dans la voiture. Pas en apparence du moins. L’ordinateur de bord a en effet été pulvérisé par le choc et les enquêteurs n’ont pas pu récupérer toutes les données du véhicule.

Le corps de Kaushal a été transporté à l’hôpital pour être analysé. Le coroner a demandé un rapport en toxicologie, mais ce dernier n’a rien révélé. L’homme n’avait pris ni drogue ni alcool et il était donc dans son état normal au moment de l’accident.

L’énigme reste donc entière. Pour l’heure, personne n’a été en mesure d’expliquer les causes de l’accident. Selon les proches de la victime, ce dernier se sentait extrêmement bien et il avait même renoué avec une ancienne petite amie. La vie semblait donc lui sourire.

Un des enquêteurs chargés de l’affaire, un certain Andrew Evans, a analysé posément l’enregistrement de la conversation entre Kaushal et le gestionnaire d’appel. Selon lui, pour que les problèmes décrits se produisent, il aurait fallu que le véhicule subisse une défaillance mécanique et électronique en simultanée.

Mots-clés voiture