Clicky

Tumblr au cœur d’une nouvelle affaire de revenge porn

Tumblr se retrouve au cœur d’une nouvelle affaire sordide de revenge porn, une affaire impliquant cette fois une personne mineure au moment des faits. Cinq cents personnes ont en effet partagé une vidéo de ses ébats sur la plateforme, à la stupeur générale. Le juge chargé de l’affaire a donc sommé l’entreprise de révéler l’identité de tous les individus impliqués. Elle a moins d’une semaine pour s’exécuter.

L’identité de la victime n’a pas été divulguée, pour des raisons évidentes. Originaire du Bronx, elle est désormais âgée de vingt-sept ans.

Tumblr Revenge Porn

Toutefois, la vidéo est plus ancienne. Elle a en effet un peu plus de dix ans et la victime avait donc dix-sept ans au moment des faits. En outre, elle n’avait pas consenti aux actes sexuels dépeints dans la séquence.

Une vidéo de revenge porn a été publiée sur Tumblr

La femme a appris l’existence de cette vidéo en décembre dernier, après avoir reçu de nombreux messages très explicites sur Facebook.

L’un d’entre eux comportait un lien renvoyant vers un Tumblr et plus précisément vers une publication intégrant la fameuse vidéo. Pire, cette dernière comportait même un lien direct pointant vers le profil Facebook de la victime. Choquée par la découverte, la femme a poursuivi ses investigations et elle a alors réalisé que la publication avait été partagée par plusieurs centaines de personnes.

Plus de cinq cents, en réalité.

La victime s’est précipitée chez son avocat, Daniel Szalkiewicz. Ensemble, ils ont contacté Tumblr afin de faire retirer la vidéo. Toutefois, leur demande n’a pas abouti. Ils ont donc déposé une plainte formelle auprès d’un tribunal afin d’identifier toutes les personnes impliquées. Cela vaut bien évidemment pour celles qui ont publié la vidéo, mais aussi pour celles qui l’ont massivement relayée par la suite.

La victime avait 17 ans au moment des faits

David Cohen, le juge de la Cour suprême de Manhattan, a longuement examiné le dossier. Face à la gravité de la situation, il a accepté d’accéder à la demande de la victime et de son avocat. Mieux, il a même fixé un ultimatum à Tumblr. L’entreprise a ainsi cinq jours pour communiquer toutes les informations associées aux profils des personnes liées au dossier.

Cela vaut bien évidemment pour leur pseudonyme ou leur adresse électronique, mais également pour leur nom, leur prénom, leur adresse postale ou même leur adresse IP. Daniel Szalkiewicz, l’avocat de la plaignante, envisage de porter plainte contre toutes ces personnes.

Pour l’instant, Tumblr n’a pas – à notre connaissance – encore publié de communiqué officiel.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.