Tumblr aurait perdu 100 millions de visites après avoir banni le porno

Triste nouvelle pour Tumblr. En bannissant tout contenu pornographique de sa plateforme en décembre 2018, la plateforme a perdu environ 100 millions de visites. C’est bien connu, le sexe fait vendre. Faisant fi de cette vérité universelle, Tumblr est passé de 521 à 437 millions de visites en un mois, soit une chute de 17% en seulement trente jours.

Cette chute du nombre des visites sur Tumblr s’expliquerait aussi par le fait qu’en bannissant les contenus pornographiques, la plateforme a aussi supprimé par la même occasion les nus artistiques, très appréciés par ses utilisateurs.

Facepalm

Crédits Pixabay

Jusqu’en décembre dernier, Tumblr faisait partie des rares plateformes à avoir eu une règlementation assez souple concernant les contenus pour adultes, ce qui a incité de nombreuses communautés LGBTQ+ à utiliser le réseau social pour s’exprimer.

Tumblr passe directement à l’action

Depuis le 17 décembre 2019, toutes les publications sexuellement explicites sont automatiquement flaguées par Tumblr pour ensuite être définitivement effacées des serveurs de la compagnie.

Tumblr a pris cette décision radicale après avoir fait l’objet de nombreuses critiques l’accusant d’héberger du contenu pédopornographique. De plus, Tumblr a voulu se conformer aux règles d’Apple qui avait retiré son application de l’Apple Store suite à la découverte de certains contenus.

La plateforme veut se racheter une image

Dans un communiqué publié en décembre dernier, Tumblr s’est voulu rassurant auprès de ses utilisateurs : « Nous sommes déterminés à contribuer à la création d’un environnement en ligne sûr pour tous les utilisateurs et nous appliquons une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les médias qui traitent de l’exploitation et des abus sexuels d’enfants. »

La plateforme a ensuite expliqué qu’elle avait mis en place un algorithme qui permettait de distinguer les contenus pour adultes des contenus interdits. « Chaque image téléchargée sur Tumblr est numérisée dans une base de données contenant des informations sur des abus sexuels d’enfants et les images détectées n’atteignent jamais la plateforme. » Certes, les intentions de Tumblr sont bonnes, toutefois la plateforme paye aujourd’hui le prix fort.

La décision de la plateforme n’a pas fait fuir que les pornophiles mais aussi une grande partie de la population sous-représentée sur d’autres plateformes comme les membres de la communauté LGBT, les fétichistes ou encore les internautes timides qui se sentaient libres de s’exprimer sur la plateforme.

Mots-clés tumblr