Clicky

Turing Phone Cadenza : le smartphone de tous les excès

Turing Robotic Industries a encore frappé. Et encore, ce n’est rien de le dire. L’entreprise a en effet attendu la fin de la semaine pour envoyer un étrange courriel à Android Police, un courriel dans lequel il annonce le futur lancement d’un smartphone s’inscrivant dans le programme Outer Blueprint : le Turing Phone Cadenza. Et attention car ce dernier serait un véritable monstre de puissance.

TRI a commencé à faire parler de lui grâce au fameux Turing Phone, un terminal doté d’un design insolite et d’une couche logicielle ultra sécurisée. Il avait fait sensation à l’époque, d’ailleurs.

Turing Phone Cadenza

Le Turing Phone Cadenza ne sera pas un téléphone comme les autres.

Fort de ce succès, l’entreprise a décidé de remettre le couvert avec un smartphone totalement dingue.

Turing Phone Cadenza, le téléphone qui voit tout en double

Le Turing Phone Cadenza viendrait en effet se positionner sur le très haut de gamme et il hériterait ainsi d’un écran de 5,8 pouces capable d’afficher une définition de type QHD (2560 x 1440) et de deux SoC Snapdragon 830 couplé à 12 Go de mémoire vive au format LPDDR4, de la mémoire répartie là encore sur deux barrettes distinctes.

Et non, il ne s’agit pas d’une coquille ni même d’une simple étourderie de ma part. TRI a bien l’intention de lancer un téléphone doté de deux processeurs, des processeurs qui n’ont d’ailleurs pas encore été présentés par leur fondeur.

Mais ce n’est pas fini. Toujours d’après le courriel de la marque, le Cadenza devrait aussi être équipé de quatre capteurs photo placés à l’arrière, des capteurs capable de prendre des photos de 60 millions de pixels. La caméra frontale ne serait pas en reste avec cette fois un double capteur de 20 millions de pixels.

Là, vous devez vous dire qu’avec de tels capteurs, il vaut mieux prévoir un minimum de stockage derrière. Vous avez parfaitement raison et c’est précisément pour cette raison que TRI a fait le choix d’intégrer 512 Go de mémoire interne à son terminal, répartis en deux puces de 256 Go chacune. Si cela ne suffit pas, alors sachez que vous pourrez parfaitement étendre le stockage du téléphone avec deux cartes micro SD, des cartes de 256 Go au maximum.

Avec un zeste de deep learning

En tout, on parle donc d’un téléphone proposant 1 To de stockage.

Quid de l’autonomie alors ? TRI a prévu le coup là encore et il partirait ainsi sur une batterie de 100 Wh composé de cellules de graphène et de piles à hydrogène, pour une capacité de 2 400 d’un côté et 1 600 mAh de l’autre. Là dessus, il serait aussi question de quatre ports Nano SIM, d’une puce Bluetooth et d’une puce WiGIG.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne faudra pas attendre 2040 pour mettre la main sur ce téléphone. Turing Robotic Industries aurait l’intention de le lancer… l’année prochaine. Reste à savoir si cette annonce débouchera réellement sur un produit ou s’il ne s’agit que d’un délire de fin de soirée.

L’alcool et ses ravages, hein.

Sinon, eh bien sachez que ce téléphone ne serait pas livré avec Android, mais avec Swordfish OS, une plateforme dérivée de Sailfish OS, une plateforme qui miserait tout sur le deep learning.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.