Clicky

TweetShare : entre Twitter et Facebook

Tout le monde connaît Twitter. Et si vous ne connaissez pas le célèbre service de micro-blogging, alors c’est que vous ne passez pas assez de temps sur le web. Bref, toujours est-il que de nombreux services ont profité de l’engouement général pour proposer des services connexes et c’est justement le cas de TweetShare qui se positionne à mi chemin entre Twitter et Facebook. Oui, parce que ce chouette webware va vous permettre de faire pas mal de choses…

TweetShare, une intégration (presque) complète de Twitter

Avant toute chose, il est nécessaire de préciser que TweetShare intègre presque complètement Twitter. On utilise donc ses identifiants pour accéder à son compte et tout ce qu’on publie sur le service est automatiquement renvoyé vers le service de micro-blogging. Oui et quand je dis tout, c’est bien tout, hein, y compris les documents que l’on décide de partager.

Et ce n’est pas un détail aussi anodin qu’il n’y paraît. En effet, le gros problème du web 2.0, à l’heure actuelle, c’est que toutes les conversations ont tendance à se disperser. On en met sur Facebook, sur Twitter, sur LinkedIn, on doit aussi jongler avec les commentaires de son blog et on finit invariablement par ne plus savoir où donner de la tête.

TweetShare pose moins de problème que la plupart des services du genre mais, de mon point de vue, il ne va pas assez loin. Si l’on vous répond sur Twitter, le commentaire n’apparaîtra pas sur votre profil. Ce qui n’est pas le cas de retweet, comme nous allons le voir immédiatement.

TweetShare, pour partager de l’information et des documents

Comme son nom l’indique, TweetShare permet de partager tout et n’importe quoi avec l’ensemble de sa communauté. Et tout, ça veut dire du texte et des images, bien sûr, mais aussi des vidéos, des PDF et tout ce qu’on peut trouver sur son disque dur… ou ailleurs. C’est pratique, cela ne prend que quelques clics et on peut même définir la durée de vie de chaque discussion.

De la même manière, TweetShare propose un module de statistique complet qui vous permet de savoir précisément combien de fois votre intervention a été vue et combien de retweets elle a suscité.

Pour aller encore un peu plus loin, le service permet également de lancer des sondages ou encore de poser ses questions à sa communauté. Autant dire que l’offre est assez complète.

TweetShare, pour démarrer des conversations

Le plus gros inconvénient de Twitter, c’est essentiellement la manière dont le service présente les conversations. Certes, on a les mentions et les messages privés qui nous facilitent un peu la vie mais il faut avouer que tout n’est pas très clair, et encore moins pour le néophyte qui cherche ses marques.

Ce qui explique d’ailleurs pourquoi nous sommes nombreux à utiliser des clients dédiés, comme Echofon sur Mac OS, qui ont le mérite d’être beaucoup plus clairs.

Tout à l’heure, nous avons vu que TweetShare n’était pas capable d’afficher des commentaires publiés sur Twitter (en dehors des retweets). C’est dommage mais le contraire est possible. L’outil intègre même un « minificateur » (Fuze), ce qui vous permettra donc de faire facilement la promotion de votre contenu.

TweetShare, pour créer sa Fan Page Twitter

Et là, on en vient finalement au gros gros gros point fort du service : la possibilité de créer une vraie Page Fan pour le produit, site ou blog de son choix. Un peu ce que propose Facebook, mais en beaucoup plus simple et avec nettement plus d’options de personnalisation.

En quelques clics, on pourra donc décider de la couleur de sa Fan Page, de son URL, de son logo, des informations que l’on souhaite y diffuser et tout un tas d’autres trucs vraiment cool en plus. Bon, le service n’en est qu’à ses prémices, nul doute que de nouvelles fonctionnalités débarqueront par la suite, mais le fait est que les options proposées sont quand même drôlement chouettes.

Point positif, là aussi il est possible d’accéder à des statistiques détaillées. Bon, maintenant, on peut aussi le faire avec Google Analytics pour les Pages Fans de Facebook mais le fait est que c’est quand même chouette d’y avoir pensé d’emblée.

TweetShare, et après ?

Autant vous le dire franchement, TweetShare m’a vraiment fait de l’effet. J’ai complètement accroché à l’interface ainsi qu’aux fonctionnalités proposées et, contrairement à la plupart des outils merdiques du genre, je trouve qu’il apporte vraiment quelque chose.

En revanche, toujours de mon point de vue, je trouve aussi qu’il y a un certain nombre de points à améliorer / développer. Et comme je suis sympathique, en voici une liste non exhaustive :

  • Intégration des commentaires publiés sur Twitter.
  • Possibilité d’importer des conversations Twitter.
  • Automatisation des mises à jour (comme Socialize).
  • Possibilité d’importer des Flux RSS.
  • Développement d’un client dédié.

Précisons que ce dernier point est relativement important dans la mesure où de nombreux utilisateurs ont pour habitude d’utiliser un client dédié et qu’ils risquent d’avoir du mal à le délaisser au profit de TweetShare.

Pour le reste, en tout cas, TweetShare est un service à tester de toute urgence.

Via TechCrunch

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.