Clicky

Twitter a une idée pour faire taire les trolls

Sur Twitter, les trolls sont devenus très courants, une véritable plaie qui gâche souvent le plaisir des utilisateurs. Le réseau social a donc décidé de lutter plus activement contre ces internautes et tous leurs commentaires haineux et malveillants. La plateforme a annoncé la nouvelle le 15 mai 2018, promettant de renforcer les mesures anti-trolls sur sa plateforme.

Pour ce faire, les modérateurs du réseau social seront épaulés dans leur tâche par un bot. Ce dernier aura pour mission de repérer les trolls en analysant leurs « comportements » typiques puis de les signaler.

Twitter USA

Dans un billet posté sur son blog, Twitter précise viser particulièrement les comportements perturbateurs qui « affectent de façon négative la qualité des discussions. »

Il faut néanmoins savoir que ces messages de type troll ne seront pas supprimés. Ils seront simplement rendus moins visibles sur la plateforme.

Un algorithme pour détecter et signaler les trolls

Pour débusquer les trolls, l’algorithme de Twitter se réfère à plusieurs indices : un compte qui ne confirme pas son adresse e-mail, une personne qui possède et utilise plusieurs comptes à la fois, un profil qui envoie plusieurs tweets en rafale en mentionnant des personnes qui ne le suivent pas… Le bot gardera un œil sur tous les comportements qui font penser à une « attaque coordonnée. »

Sur son blog, Twitter a révélé que l’algorithme a déjà été testé à travers le monde et que les résultats ont été très encourageants.

« Les signalements pour abus suite à une recherche ont baissé de 4 %, et ceux pour les abus lors de conversations de 8 %. » Le réseau social admet qu’il y a encore du travail à faire, mais estime néanmoins être sur la bonne voie dans sa lutte contre les trolls.

Pour une utilisation plus agréable du réseau social

À l’origine, les trolls n’étaient que de simples commentaires humoristiques, rien de bien méchant. Aujourd’hui, ils se sont transformés en des propos haineux et racistes qui incitent souvent à la violence envers autrui.

Les trolls s’amusent à perturber et déformer les conversations, au grand agacement des utilisateurs de la plateforme. Certes, les usagers peuvent signaler les commentaires désobligeants, mais la modération n’est pas toujours très réceptive aux signalements.

Ainsi, en déployant un algorithme plus élaboré, Twitter souhaite avant tout améliorer la sérénité des échanges sur sa plateforme. Le but est de rendre l’expérience de nouveau agréable pour les utilisateurs surtout qu’ils n’auront plus à constamment signaler de potentiels problèmes.

Mots-clés twitter

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !