Twitter Analytics, toutes les statistiques de ton compte Twitter !

Après deux ou trois heures de préparation, tu as donné un nouvel élan à ta vie professionnelle. Tu étais instituteur, tu as démissionné de ton poste pour devenir un blogueur influent en lançant un chouette blog dédié à la cuisine du lapin roux. Maintenant, tu es célèbre car ils sont nombreux à te suivre sur Twitter et à passer sur ton site chaque jour. Du coup, vu que tu es un wïnner, tu es dingue de statistiques. Et tu seras donc ravi d’apprendre que Twitter va lancer son Analytics rien qu’à lui.

Chez Twitter, ils ont tout compris. Les gars ont commencé par lancer un service reposant sur un concept tout simple mais drôlement attachant. Très vite, ils ont développé une API dédiée qu’ils ont diffusé sur la toile. Tout le monde s’est jeté dessus, une tonne de services dédiés ont ouvert leurs portes et le tour était joué. Maintenant, il suffit de piocher les bonnes idées des autres, de les remanier juste un poil et on peut lancer un nouvel outil pour compléter l’offre. Après l’histoire des boutons de partage et du raccourcisseur d’URL, la firme a donc décidé de faire de l’ombre à Twoolr en lançant un service de statistiques.

Initialement prévu pour fin 2010, ce nouveau service pourrait bien respecter le calendrier et nous tomber dans les mains avant les fêtes de fin d’année. Globalement, il s’agit surtout de permettre aux marques et aux adeptes du « réseautage » de suivre en direct l’efficacité de leurs campagnes. Genre tu lances un tweet avec un lien menant vers la dernière sextape d’Eva Longoria (private joke inside), et bah tu peux voir combien de pervers ont cliqué dessus et le nombre de gentils followers que ton incroyable initiative a engendré.

Pas mal d’éléments pourront ainsi être consultés. Les abonnements, bien sûr, mais aussi les désabonnements, le nombre de fois que vos tweets ont été retweetés et / ou ajoutés au suivi, le nombre de replies engendrés par vos blagues top marrantes et ainsi de suite. Pour le moment, il est difficile de juger de la pertinence de ce service en s’appuyant uniquement sur les deux captures publiées mais ça risque évidemment de faire de l’ombre à ceux qui proposaient plus ou moins la même chose.

Alors bon, loin de moi de chercher à balancer le CEO de Twitter d’une falaise, hein, mais faut avouer que ce n’est pas forcément super sympa pour la communauté de développeurs qui s’est fédérée autour de l’API du service. Perso, à leur place, je pense que je l’aurais franchement mauvaise et que je me dépêcherais d’aller déposer un ou deux brevets histoire d’être peinard.

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Comment déménager son blog Wordpress

    Comment déménager son blog WordPress

    Quand on lance un blog, on ne se pose pas de question. On achète un nom de domaine, on loue un serveur dédié, mutualisé ou même virtualisé chez un prestataire et c’est terminé. Sauf que voilà, un blog, ça change, ça évolue et il arrive parfois que l’on ressente le besoin de changer d’hébergeur. A cause de problèmes récurrents ou même suite à une augmentation significative de notre trafic, par exemple. Or justement, si la procédure à suivre n’est pas compliquée, elle ne s’invente pas non plus et c’est justement pour cette raison que nous…

  • Adobe & Behance

    Behance appartient maintenant à Adobe

    Adobe et Behance marcheront désormais main dans la main. Le spécialiste des logiciels créatifs a effectivement décidé de se lancer sur le secteur des réseaux sociaux en acquérant l’un des services les plus prisés des artistes du numérique. Rassurez-vous cependant car Behance ne tirera pas sa révérence, bien au contraire. En réalité, Adobe a décidé de ne pas toucher à l’équipe en charge de la plateforme, cette dernière devrait donc continuer à travailler sur son service comme elle l’a toujours fait. Merveilleux, bien sûr, mais il ne faut pas non plus se méprendre : si…

  • Google Analytics : trois vidéos pour éviter les mauvaises pratiques

    Google Analytics : trois vidéos pour éviter les mauvaises pratiques

    Google Analytics est utilisé par des millions de personnes à travers le monde. Blogueurs, journalistes, amateurs, passionnés, commerçants, commerciaux, c’est un outil qui touche tout le monde et c’est précisément ce qui en fait un incontournable. Mais voilà, le truc, c’est qu’on ne l’utilise pas forcément toujours de la bonne manière et Google a justement décidé de mettre ce point en exergue dans une série de trois vidéos parodiques et qui mettent en relief les mauvaises pratiques du web. Idéal pour se marrer un bon coup, bien sûr, mais aussi pour apprendre deux ou trois…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -