Twitter dévoile un guide pour les journalistes

En quelques années, Twitter s’est imposé comme un outil incontournable pour les journalistes mais aussi pour les médias traditionnels. En quelques secondes, une information est capable de faire le tour du monde une bonne douzaine de fois avant même que la dépêche dédiée de Reuters ne soit écrite. C’est impressionnant, c’est sûr, et on comprend donc pourquoi le service suscite autant d’engouement. Bien consciente de cet état de fait, la petite société californienne a donc décidé de lancer un guide pour accompagner et épauler les journalistes. Une jolie attention qui méritait bien qu’on en parle.

Twitter dévoile un guide pour les journalistes

Twitter for NewsRooms, c’est le nom de ce site, est structuré autour de quatre pôles : « Report », « Engage », « Publish » et « Extra ». La classe à l’américaine… En quelques pages, Twitter apprendra ainsi aux journalistes à rechercher de l’information ou des sources, à mieux construire leurs tweets pour qu’ils soient repris par des millions de gens à travers le monde, à personnaliser leur profil ou encore à établir un pont entre le service et le site pour lequel ils travaillent. En somme, il s’agit là d’un véritable tour d’horizon des possibilités de l’outil.

Enfin, un tour d’horizon… Pas vraiment. Car comme vous le savez sans doute déjà si vous utilisez le service, ce qui fait la richesse de Twitter, ce sont surtout les outils tiers qui gravitent autour du service. Qu’on ne s’y trompe pas, l’objectif de Twitter for NewsRooms n’est certainement pas de mettre l’accent sur ces derniers. En réalité, ce site est d’un nombrilisme presque affligeant, la société a en effet pris le partie d’écarter volontairement tous les services tiers pour se centrer exclusivement sur son offre. Ce qui partait à la base d’une bonne attention vire finalement à l’auto-promotion et c’est vraiment dommage.

C’est dommage, mais ce n’est pas vraiment étonnant. Si Twitter a joué la carte de l’ouverture durant ses premiers mois d’existence (ce qui a d’ailleurs énormément contribué à son succès), le service a finalement changé son fusil d’épaule et s’attache désormais à racheter ou à concurrencer les outils les plus en vogue sur ce secteur. Désormais, Twitter raccourcit les liens, il va prochainement lancer son propre service de partage de photos, il propose maintenant son bouton d’abonnement et il a même racheté TweetDeck pour 40 millions de dollars histoire d’en faire son client officiel. Et ce n’est qu’une poignée d’exemples parmi tant d’autres. Dans ce contexte, on peut dire que Twitter for NewsRooms est à l’image de cette nouvelle stratégie mise en place par le service.

Et ce n’est pas forcément une bonne chose.

Via

Mots-clés twitterweb