Twitter mise-t-il trop sur sa messagerie ?

Twitter a déployé une nouvelle fonction sur ses applications mobiles en fin de semaine dernière. L’entreprise s’est une nouvelle fois focalisée sur sa messagerie privée.

Il est évidemment très difficile d’être surpris. Le géant américain mise de plus en plus sur sa messagerie et il nous l’a prouvé à de multiples reprises au fil de ces derniers mois avec la suppression de la limite des 140 caractères ou même l’intégration des GIFs animés ou des vidéos.

Twitter DM

Il y a du nouveau pour la messagerie privée de Twitter.

Cette fois, donc, Twitter s’est attaqué aux accusés de réception en s’inspirant beaucoup de ce que propose Facebook sur son Messenger.

Twitter s’inspire beaucoup de Facebook Messenger en ce moment

Uniquement disponible sur les applications iOS et Android pour le moment, cette fonction va tout simplement vous afficher des accusés de réception pour chaque message privé envoyé. Grâce à eux, vous saurez ainsi quand vos messages ont été lus par leur destinataire.

Twitter n’impose rien, bien sûr, et les utilisateurs auront tout à fait la possibilité de la désactiver en se rendant dans les paramètres de leur compte, et plus précisément dans l’onglet consacré à la sécurité et à la confidentialité.

Attention cependant car si vous désactivez l’option, alors vous ne recevrez plus non plus les accusés de réception de vos propres messages. Comme dirait l’autre, c’est donnant – donnant.

L’entreprise n’a pas l’intention d’en rester là, bien sûr. Elle travaille sur deux autres fonctions qui seront déployées avant la fin de l’année. La première se présentera sous la forme d’un indicateur de saisie et la seconde affichera un aperçu des liens web partagés dans les messages privés.

Là encore, il est évidemment très difficile de ne pas penser à ce que propose Facebook Messenger depuis plusieurs versions.

Deux autres fonctions en préparation

Et cela risque de devenir un véritable problème sur le long terme.

A l’heure actuelle, Twitter n’a pas vraiment de concurrent. Il se positionne sur le secteur des réseaux sociaux, c’est vrai, mais son fonctionnement le rend totalement unique et il ne ressemble ni à un Facebook, ni à un Google+, ni même à un Pinterest ou encore un YouTube. C’est précisément ce qui lui a permis de tenir le coup face à ces différents services.

En se focalisant à ce point sur la messagerie privée, Twitter risque de perdre son identité et de se retrouver face à des services comme WhatsApp, Facebook Messenger ou même Skype. Des services qui sont très bien installés sur le marché et qui propose bien plus de fonctions que le spécialiste du micro-blogging.

Je ne dis évidemment pas que Twitter n’a pas raison de faire évoluer sa messagerie privée, mais je ne suis pas certain que copier les fonctions des services concurrents soit le meilleur moyen de s’en distinguer.

Mots-clés twitterweb