Clicky

Twitter ne compte pas bannir Alex Jones

Il semblerait qu’il reste un réseau social qui n’ait pas choisi de traiter Alex Jones comme un paria. Il s’agit de Twitter. Malgré le fait que la plupart des géants du web se sont ralliés pour supprimer le conspirationniste texan de leur plateforme, Twitter nage à contre-courant et a fait savoir qu’il ne comptait pas bannir Alex Jones.

C’est le 7 août 2018 que Jack Dorsey, le patron de Twitter, s’est exprimé sur le sujet. Il a défendu son choix en expliquant que le membre d’extrême droite n’avait enfreint aucune règle malgré son penchant pour la diffusion de fake news sur les réseaux sociaux.

Twitter plainte

Pour rappel, YouTube, Facebook, Spotify et Apple ont supprimé définitivement Alex Jones de leur plateforme après qu’il ait tenu des propos racistes et incitant à la haine ciblant notamment la communauté musulmane.

Un choix très critiqué

La décision de Jack Dorsey a suscité de nombreuses critiques venant des internautes étant donné que Twitter est le seul le réseau social à ne pas avoir supprimé Alex Jones en dépit de ses agissements. Le boss de Twitter a déclaré qu’il avait fait ce choix au nom du « débat public. »

C’est le 5 août 2018 qu’Alex Jones a disparu de la plupart des réseaux sociaux. Dans une série de messages, Jack Dorsey a déclaré le même jour qu’il ne comptait pas retirer le Texan de sa plateforme. «  Nous n’avons pas suspendu Alex Jones ou InfoWars. Nous savons que c’est dur pour beaucoup, mais la raison est simple : il n’a pas enfreint nos règles. »

Twitter ne cède pas à la pression

Jack Dorsey a poursuivi dans sa tirade ont expliquant qu’il ne voulait pas succomber à la pression extérieure. Selon lui, il revient également aux médias de prendre chaque information avec des pincettes avant de les diffuser.

« Des comptes comme ceux d’Alex Jones peuvent souvent présenter des sujets de façon sensationnaliste et diffuser des rumeurs infondées, il est donc indispensable que les journalistes examinent, valident et réfutent de telles informations directement de façon à ce que les gens puissent se faire leur propre opinion. »

Il a continué en indiquant qu’aucun traitement de faveur ne sera fait sur Twitter et qu’Alex Jones sera traité selon les mêmes règles que les autres utilisateurs.

Mots-clés twitter

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.