Twitter Premium : vers une version payante ?

Voilà une information qui risque de faire grimacer pas mal de monde, et surtout ceux qui passent beaucoup de temps sur Twitter. Lors d’une conférence spéciale organisée par Wired, le grand patron du service de micro-blogging – Dick Costolo de son petit nom – a évoqué une des pistes examinées par les ingénieurs de la firme pour tenter de monétiser le service. Une piste qui passerait tout simplement par l’élaboration d’une version premium, et donc payante, de Twitter. Alors évidemment, il ne faut pas prendre la nouvelle pour argent comptant, ce n’est pas la première fois que le service réfléchit à une solution pour assurer sa rentabilité.

Twitter Premium : vers une version payante ?

Ce qui veut donc dire, pour résumer l’idée, que le projet n’est pas validé. Il ne faut donc pas mettre la charrue avant les boeufs puisqu’il ne s’agit que d’une idée envisagée par l’équipe en charge du service, une idée qui ne sera pas forcément concrétisée. Et attention car il y a plus intéressant encore. En effet, si Twitter décidait vraiment de mettre en place une solution de ce type, le service pourrait non pas s’orienter vers l’élaboration d’une version premium, mais plutôt opter pour une déclinaison « light » et donc limitée. C’est en tout cas ce que Dick semble avoir affirmé dans son entretien.

Oui, enfin pas complètement puisqu’il s’est ensuite repris sur Twitter en publiant un message plutôt explicite et où il dit, en substance, qu’il ne faut pas prendre ses propos à la lettre et donc qu’une version premium (ou light) du service ne verra pas forcément le jour. En même temps, ce n’est pas plus mal parce que c’est typiquement le genre de truc qui pourrait nuire grandement à l’image du service. En revanche, payer pour une version premium avec des outils plus aboutis, plus évolués et permettant d’extraire facilement du contenu de la plateforme pour le traiter ensuite, ce serait plutôt séduisant, non ?

Via (Crédits PhotoJoi Ito)



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Spotify : tester le service web dès maintenant et sans attendre

    Spotify : tester le service web dès maintenant et sans attendre

    Comme on en parlait hier, Spotify va lancer début 2013 un tout nouveau service web qui vous permettra de profiter de toute la musique de son catalogue et de vos playlists. Tout ça directement depuis le navigateur web et sans avoir à installer le client officiel. Intéressant, évidemment, mais le service se trouve malheureusement en bêta privée et seule une poignée de privilégiés a donc l’occasion d’en profiter. Oui et le truc, c’est qu’il existe justement une méthode qui va vous permettre d’en profiter dès à présent ! Tester le service web de Spotify, c’est…

  • Facebook : bientôt moins de visibilité pour les clients tiers

    Facebook : bientôt moins de visibilité pour les clients tiers

    Et voilà, l’information vient tout juste de tomber, Facebook a décidé d’appliquer une nouvelle stratégie visant à offrir moins de visibilité aux clients tiers histoire de mettre en avant ses propres services. Exactement comme Twitter, donc. A croire que le temps de l’ouverture est révolu, tiens. Une nouvelle page se tourne, mais on précisera tout-de-même que cette limitation ne visera, dans un premier temps, que les pages. Intéressant, mais il y a de fortes chances que le géant des réseaux sociaux n’en reste pas là et qu’il finisse par étendre cette limitation à tous les…

  • Google et la presse belge enterrent la hache de guerre

    Google et la presse belge enterrent la hache de guerre

    Il n’y a pas qu’en France que le torchon brule entre Google et la presse. En Belgique, cela fait plusieurs mois que le géant américain est la cible d’attaques de la part de l’industrie de ce secteur. Toutefois et contre toute attente, il semblerait qu’ils soient tous parvenus à trouver un terrain d’entente. Mieux, ils pourraient même enterrer la hache de guerre. Et tout ça sans aucune rémunération supplémentaire. Mieux, ce traité pourrait même rapporter de l’argent à Google sur le long terme. Comment ? On va justement en parler dès à présent. A la…


  • https://twitter.com/#!/ravaged_ ravaged

    Je n’y crois pas trop. donc je me demande pourquoi il vont créer de telles rumeurs. Évidement que ça nuirait à leur image, rien que d’avoir cette idée montre jusqu’où ils sont prêts à aller pour leurs sous-sous Oo

  • http://www.tayo.fr Tayo

    En même temps si même des sites internets aussi puissant que twitter et facebook n’arrivent pas à trouver d’autres modèles économique que celui de la publicité, c’est un peu dommage..

  • http://eownis.fr Eownis

    J’y crois pas trop mais bon si ça se fait j’espère que ce ne sera pas cher ou comme tu le dis à la fin de l’article que ce soit des outils plus aboutis…

  • benbenhub

    Sa n’aboutira jamais !!!
    Le service n’existe que part les gens qui l’utilise, si il les chassent en les faisants payer c’est la fin pour twitter !!!

  • Pingback: Facebook : vers des publications payantes ?()

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -