Twitter raccourcit désormais les liens tout seul !

Coup dur pour TinyURL, Bit.ly et les autres, Twitter vient de lancer une nouvelle fonctionnalité qui risque d’être utile à tous ceux qui ont l’habitude de partager des liens sur le service. Une fonctionnalité qui va tout simplement raccourcir ces derniers histoire de gagner un peu de place. Faut dire aussi, 140 caractères, ça va vite, hein, mais nul doute que l’intégration de cette fonction risque de faire grincer quelques dents et on comprendra facilement pourquoi.

Twitter raccourcit désormais les liens tout seul !

Précisons tout de même que cette fonction ne fonctionne pas exactement comme TinyURL ou Bit.ly. Pas du tout même… Sur ces derniers, lorsqu’on souhaite raccourcir une URL, cette dernière est tout simplement remplacée par une adresse plus courte. Le raccourcisseur désormais intégré à Twitter ne génère pas de nouvelles adresses, il se contente tout simplement de couper l’adresse afin de faire gagner à l’utilisateur une poignée de caractères. Toute adresse saisie dans le champ dédié ne pourra ainsi pas excéder les 19 caractères.

L’avantage de cette fonction, c’est que le domaine principal du lien restera toujours bien visible. Les internautes pourront donc savoir précisément sur quel site ils seront renvoyés en cliquant dessus. En outre, afin d’augmenter la sécurité du service, l’équipe en charge de Twitter a établit une liste noire de sites malicieux. Si un utilisateur clique par inadvertance sur l’un de ces derniers, le service le bloquera immédiatement pour éviter toute déconvenue.

Cependant, tout n’est pas rose non plus. Le gros inconvénient de cette fonction, outre le fait de ne pas assez réduire les liens, c’est qu’elle n’offre absolument aucun suivi. Sur Bit.ly, on peut facilement voir le nombre de clics sur nos liens et savoir ainsi si ces derniers ont rencontré ou non le succès et ce n’est évidemment pas le cas de la nouvelle fonction proposée par Twitter. En revanche, la firme ne manquera sans doute pas d’enrichir son service dans les semaines et les mois à venir et, une fois de plus, on pensera à toutes ces sociétés qui ont fondé leur business sur le célèbre service de micro-blogging.

Des sociétés qui risquent d’être rapidement pris à la gorge et qui ont finalement bossé pour le service R&D de Twitter.

Via

Mots-clés twitterweb

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.