Twitter : bientôt des suggestions personnalisées ?

Twitter repose essentiellement sur les échanges entre les utilisateurs, c’est un fait. Si vous ne suivez personne, si personne ne vous suit, le service perd évidemment de son intérêt et c’est finalement dans les interactions entre les internautes qu’il révèle tout son potentiel et toute sa fougue. Or justement, afin de favoriser encore un peu plus cette dimension sociale, Twitter est actuellement en train de tester une toute nouvelle fonctionnalité plutôt prometteuse : les suggestions personnalisées. Et si vous vous demandez de quoi il s’agit, et bien vous êtes bien tombés parce qu’on va tout de suite en parler.

Twitter : bientôt des suggestions personnalisées ?

Faire ses premiers pas sur Twitter, ce n’est pas facile

Twitter est un service à la mode et c’est la raison pour laquelle de plus en plus de gens décident de se créer un compte sur la plateforme. Comme ça, parce qu’ils en ont entendu parler aux infos ou encore autour de la machine à café. Mais voilà, une fois que c’est fait, ils se retrouvent complètement désarmés et ils ne parviennent pas toujours à exploiter le service à leur avantage. Je pense d’ailleurs que nous avons tous entendu au moins une fois dans notre vie le désormais célèbre « Mais ça sert à quoi Twitter, en fait ? ».

Et il faut bien l’avouer, lorsqu’on fait ses premiers pas sur Twitter et qu’on ne connait encore personne, ce n’est pas forcément facile de trouver sa place. C’est justement la raison pour laquelle le service propose désormais un assistant complet censé guider les nouveaux arrivants et c’est aussi pour cette raison qu’il est actuellement en train de travailler sur un système de suggestions personnalisées. Un système qui n’est pas encore disponible partout mais qui sera peut-être étendu à tous les pays et à tous les comptes si les retours des utilisateurs pouvant en profiter sont positifs.

Twitter, les suggestions personnalisées

Okay, mais c’est quoi, finalement, ce système de suggestions personnalisées ? En fait, c’est assez simple, lorsque l’internaute va créer un compte sur la plateforme, Twitter va lui proposer une liste de personnes à suivre. Il le faisait déjà, c’est vrai, mais il sera désormais possible de trouver une page divisée en deux zones : à gauche, on retrouvera la liste des personnes à suivre et, à droite, la liste de leurs derniers tweets. Au final, on pourra tout de suite jugé de la pertinence d’un compte. Plutôt pratique.

Evidemment, les « vieux » utilisateurs ne seront pas oubliés pour autant. Mais cette fois, tout va se passer par l’intermédiaire du module suggestion présent sur la plupart des pages du portail, et présent aussi sur les applications mobiles. Tout comme aujourd’hui, on retrouvera dans cette zone une liste de personnes à suivre. En revanche, ce qui va changer, c’est le contenu de ce module. Comme beaucoup d’autres services, comme beaucoup d’autres firmes, Twitter va désormais enregistrer une quantité importante d’informations sur chaque compte. Genre les personnes avec lesquelles on interagit le plus, ou encore les pages que nous avons décidé de mettre en avant auprès de notre communauté en cliquant sur le petit bouton de partage qui va bien. Grâce à ces informations, le service va donc apprendre à mieux nous connaître, et à nous suggérer des personnes répondant un peu plus à nos passions, à nos attentes.

Twitter : vers le flicage universel ?

Alors forcément, si Twitter apprend à mieux nous connaître, la plateforme sera également en mesure de mieux nous fliquer. Grâce à toutes ces informations, elle pourra dresser un portrait complet et détaillé de chacun de ses utilisateurs. Inutile de préciser que cela soulève tout un tas de questions et que ça risque bien évidemment de déplaire à toutes ces personnes qui n’aiment pas se sentir épier et qui ont même déjà tourné le dos à Google à cause de ça.

Mais voilà, le truc, c’est que je pense que cette stratégie est inévitable lorsqu’on essaye de mieux répondre aux attentes des internautes. En revanche, ce qu’il faut quand même préciser, c’est que Twitter ne va pas imposer cette fonctionnalité à tous ses utilisateurs. Non, chacun aura effectivement la possibilité de désactiver cette fonction s’il le souhaite. Enfin, pour se faire, il faudra visiblement passer par l’extension Do Not Track, ce qui veut dire que Mme Michu risque fort de se laisser avoir quelque chose de bien.

M’enfin, on va quand même attendre que le machin débarque en Europe avant de juger, hein…

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Google+ : intégration de Google Docs et nouvelle interface pour les images

    Google+ : intégration de Google Docs et nouvelle interface pour les images

    Si vous utilisez quotidiennement Google+, alors vous avez du vous rendre compte que Google vient tout juste d’intégrer deux nouvelles fonctionnalités. Pour commencer, sachez ainsi que Google Docs a été intégré aux bulles ou hangouts, ce qui vous permettra de collaborer plus efficacement sur vos dossiers. Ensuite, notez que l’interface dédiée à l’organisation des photos va également subir un petit lifting salvateur et qu’elle profite désormais d’une bien meilleure finition. Forcément, ça méritait bien un article, non ? Carrément, même ! Intégration de Google Docs dans les bulles On commence avec la plus grosse de ces…

  • RapidDrive, la Dropbox de RapidShare

    RapidDrive, la Dropbox de RapidShare

    En ce moment, les outils de stockage dans le cloud ont le vent en poupe et RapidShare est bien décidé à surfer sur la vague puisque le célèbre service de partage de fichiers vient tout juste de lever le voile sur RapidDrive. RapidDrive, qui est en réalité un service similaire à ce que l’on trouve aujourd’hui du côté de Dropbox, de Google Drive ou encore de SkyDrive. Disponible uniquement sur Windows et en version bêta pour le moment, il devrait officiellement débarquer pour la rentrée et il ne manquera sans doute pas d’intéresser tous ceux…

  • Curate.me, un service de curation plutôt complet

    Curate.me, un service de curation plutôt complet

    Expliquer la différence entre la veille et la curation, ce n’est pas toujours évident. En ce qui me concerne, je pense toutefois que l’analogie de Mahomet et de la montagne explique plutôt bien le concept. La veille, c’est Mahomet qui se rend jusqu’à la montagne. La curation, c’est la montagne qui vient jusqu’à Mahomet. Sauf que dans ce dernier cas, en l’occurrence, ce n’est pas toute la montagne qui tombe entre ses mains. Non, ce sont juste les morceaux qui l’intéressent. Oui et si vous avez vous aussi envie de compléter votre veille et de…


  • http://imaginewnext.blogspot.com/ adlane

    TWITTER fais l’actualité de plus en plus, ça bouge de assez leur coté, faut dire que les acquisitions récentes portent ses premières fruits! mais j’aimerai bien imaginer Twitter encore plus convivial, plus pertinent, plus versatile, comme cette extrait du future de l’oiseau bleu http://imaginewnext.blogspot.com/2011/10/twitter-whats-next.html

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -