Twitter : vers la suppression du nombre de followers ?

Aujourd’hui, pour être un type hype et très branché, il est indispensable d’avoir un compte Twitter et d’être suivi par le plus grand nombre de personnes possible. Et quand tu as des dizaines de milliers de followers au compteur, alors tu n’auras plus besoin de prouver à quel point tu es un être unique, fantastique et rare. Forcément, pour parvenir à cet autre niveau de conscience, certains sont prêts à tout, y compris à acheter des followers. Oui, c’est assez incroyable mais il est possible de trouver sur le web des types assez débiles pour dépenser de l’argent histoire d’avoir quelques followers en plus. Et c’est finalement très drôle parce que Twitter envisage justement de faire disparaître ce compteur de nos profils.

J’en connais certains qui risquent de se sentir très très mal en lisant ces lignes. Non, je ne vais évidemment pas citer de nom mais sachez tout de même qu’il est parfois très instructif de fouiner sur le profil des bots, et plus précisément de regarder la liste des personnes qu’ils suivent. On tombe même parfois sur de véritables perles, pour tout vous dire.

Twitter : vers la suppression du nombre de followers ?

Enfin, revenons plutôt à nos moutons. Actuellement, pour déterminer si une personne est populaire sur Twitter, on regarde son nombre de followers. Certaines entreprises spécialisées sur le secteur vont un peu plus loin que ça, évidemment, mais leurs solutions ne sont pas toujours accessibles au grand public. Et on comprend donc pourquoi ce fameux compteur marche fort. Par extension, on comprend aussi pourquoi certaines boites peu recommandables ont décidé d’exploiter le filon afin de dégager quelques revenus supplémentaires. Je fais bien évidemment allusion à toutes ces entreprises qui permettent d’acheter des followers à la pelle.

Ce problème, Ev Williams en a bien conscience et c’est justement ce qu’il a déclaré à l’occasion d’une conférence organisée lundi dernier. Selon lui, la question des faux followers est d’autant plus problématique qu’elle peut porter préjudice à la fois aux utilisateurs du service, et à la fois aux annonceurs désireux de faire connaître leurs produits et leurs services au plus grand nombre. Enfin, ces derniers ont tout de même accès à des outils plus avancés, c’est vrai, mais ces faux followers peuvent néanmoins leur donner de mauvaises indications lors de la création de leurs campagnes. Dans ce contexte, Twitter est actuellement en train de travailler sur des solutions statistiques connexes et alternatives qui reposeront sur d’autres critères comme le nombre de retweets ou même de clics suscités par les messages d’un utilisateur.

Pour le moment, les développeurs de la plateforme examinent plusieurs pistes mais on peut finalement se demander si ces derniers ne vont pas se diriger vers un système à la Klout et donc vers une note calculée en fonction de plusieurs critères. Là, c’est sûr, la donne ne serait vraiment plus la même. Et en même temps, ce serait aussi plus juste parce que la vraie popularité, elle ne s’achète pas.

Comme dirait Jérome : « UMAD ? »

Via (Crédits PhotoJoli Ito)

Mots-clés twitterweb

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.