Twitter : vers un rachat par Google ou Salesforce ?

Twitter fait beaucoup parler de lui depuis quelques heures et cela n’a rien de surprenant. Selon la chaîne américaine CNBC, Google et Salesforce s’apprêteraient en effet à lui présenter leurs offres d’achat. Des discussions seraient effectivement en cours avec les deux entreprises depuis plusieurs semaines. Avec elles, mais aussi avec d’autres sociétés intéressées par un rachat.

La chaîne n’en reste pas là et elle donne ainsi un peu plus de détails sur l’état des négociations. D’après ses experts, le rachat ne serait pas imminent, mais les discussions seraient bien entamées et elles pourraient ainsi déboucher sur une annonce avant la fin de l’année.

Rachat Twitter

Google et Salesforce seraient intéressés pour racheter Twitter.

Twitter, de son côté, s’est refusé à tout commentaire, ce qui ne devrait pas spécialement vous surprendre compte tenu de la situation.

Twitter aurait tapé dans l’oeil de Google et Salesforce

Vala Afshar ne s’est pas montré aussi discret en revanche. Ce cadre dirigeant de Salesforce a en effet publié un tweet quelques minutes à peine après la publication de l’information par la chaîne, un tweet sobrement intitulé « Why Twitter ».

Il donne les quatre raisons pour lesquelles Twitter pourrait être une bonne acquisition. Pour lui, le service a quatre atouts essentiels : il forme un réseau d’apprentissage personnel, il offre le meilleur du temps réel avec de l’information contextualisée, il démocratise l’intelligence et il est un excellent endroit pour promouvoir d’autres personnes ou d’autres entreprises.

Beaucoup de gens ont interpellé l’homme afin de lui demander si la rumeur était fondée, mais il a publié un autre message quelques minutes plus tard pour rappeler qu’il avait souvent évoqué le service à titre personnel et qu’il adorait tout simplement Twitter.

Il est important de rappeler que ces rumeurs de rachat ne sont pas nouvelles. En réalité, elles reviennent très régulièrement sur le devant de la scène, et notamment depuis que les résultats financiers de l’entreprise déçoivent.

Des rumeurs qui reviennent régulièrement sur le devant de la scène

En attendant, la diffusion de cette information a eu des effets insoupçonnés en bourse. La valeur du titre a bondi de 20,77 % en l’espace de quelques minutes, passant ainsi à 22,50 dollars.

Notez d’ailleurs que l’entreprise est actuellement valorisée à 15 milliards de dollars.

Cela reste impressionnant, mais les autres chiffres de l’entreprise sont loin d’être aussi idylliques malheureusement. Twitter a beaucoup de mal à gagner de nouveaux utilisateurs et il stagne ainsi à 313 millions de membres. Facebook arrive loin devant avec ses 1,65 milliard d’utilisateurs, mais il n’est pas le seul, car il aurait aussi été dépassé par Instagram et WhatsApp.

Mais ce n’est pas le plus gros problème pour la firme. Non, le vrai souci, c’est qu’elle n’est toujours pas rentable, et ce alors qu’elle vient de fêter son dixième anniversaire. Si un rachat doit réellement se faire, alors l’acheteur aura intérêt à avoir les reins solides.