Clicky

Uber : des scooters et des vélos autonomes pour bientôt ?

Selon TechCrunch, Uber embauche une équipe pour développer une version de scooters et de motos à conduite autonome. Le groupe en charge de ce programme au sein d’Uber serait Micromobility Robotics.

Les spécialistes travailleront sur la conception de scooters et de vélos qui auront la capacité d’aller par eux même aux bornes de recharges. Ces engins devront potentiellement être aptes à récupérer des passagers.

Les mesures de sécurité liées à la mise en circulation de ces appareils seront renforcées. Le service de VTC souhaite tout mettre en oeuvre pour éviter un nouveau scandale. L’année dernière, un véhicule autonome testé par l’entreprise a en effet été mêlé à un accident mortel.

Suite à ce drame, la société a vu toutes ses voitures autonomes être retirées de la circulation.

Uber souhaite redorer son blason et la mise en circulation de ces scooters et vélos autonomes serait un véritable défi pour l’entreprise.

Percer là où il a échoué

Si les voitures autonomes lancées par Uber n’ont pas reçu le succès escompté, la marque compte désormais faire taire les critiques à ce sujet en travaillant sur les scooters et vélos autonomes. Sécurité et efficacité sont désormais les mots qui animent l’équipe Micromobility Robotics.

La firme compte bien mettre à profit les vélos et scooters électriques au sein de sa division Jump. C’est sur ses modèles que les mises à niveau pour arriver aux scooters et vélos autonomes ont été effectuées. Selon le rapport obtenu par TechCrunch, les tests effectués jusqu’ici ont montré des défaillances sur les prototypes. Quoi qu’il en soit, Micromobility Robotics travaille d’arrache-pied sur ce programme pour atteindre l’excellence.

Des avis partagés sur le sujet

Un sondage a été effectué en janvier 2018 pour connaître le ressenti des gens sur les voitures autonomes. Seules 27% des personnes interrogées ont déclaré se sentir à l’aise dans une voiture autonome.

La réticence des gens sur cette nouvelle technologie et l’accident causé par l’un des voitures autonomes d’Uber ne vont pas lui faciliter l’acquisition de nouveaux acheteurs pour ses modèles de scooters et vélos autonomes.

Quoi qu’il en soit, le service VTC n’a émis aucun commentaire sur les spéculations liées à ce recrutement et n’a donné aucune information sur le projet sur lequel Micromobility Robotics allait travailler.

Mots-clés uber