Uber pourrait utiliser le niveau de batterie de votre smartphone pour vous faire payer plus cher

Pour bien fonctionner, l’application Uber a besoin de certaines informations, notamment votre position exacte. Il faut bien que le chauffeur sache où venir vous chercher après tout. Cependant, cette même application a le droit de récupérer certaines autres données en provenance de votre smartphone.

Des données qui, a priori, n’ont pas grand chose à voir avec l’application, comme votre niveau de batterie. Et pourtant, selon Uber lui-même, les utilisateurs de l’application seraient prêts à payer plus cher si leur smartphone est sur le point de tomber en panne de batterie.

Uber

Uber pourrait gagner de l’argent sur le dos de votre batterie

Bien sûr, Uber assure ne pas se servir de cette information.

Moins de batterie dans le smartphone, plus de sous pour Uber ?

Lorsque vous téléchargez l’application Uber, vous acceptez qu’elle ait accès à votre niveau de batterie. Autrement dit, il est très facile pour cette application de savoir quand votre smartphone est sur le point de vous lâcher.

Maintenant, imaginez la scène : vous êtes seul, en pleine nuit, et votre seul espoir de rentrer chez vous réside en Uber. S’il ne vous reste que 5% de batterie sur votre smartphone, il paraît raisonnable de penser que vous seriez prêt à payer n’importe quel prix…

Et cette simple hypothèse est confirmée par une étude que Uber a mené : selon cette étude, les utilisateurs dont le smartphone ne va bientôt plus avoir de batterie seraient prêts à payer jusqu’à 9,9 fois le prix normal d’une course.

Ceux qui ont déjà utilisé Uber le savent : il y a un prix normal, et il y a les autres prix. Parfois, il arrive en effet que le réseau soit un peu chargé et Uber monte les prix durant ces moments. Vous pouvez donc payer plus cher, ou attendre que le prix redevienne normal, l’application vous prévenant dès que c’est le cas.

Le montant de l’augmentation dépend des moments. Et rien n’empêche Uber de la faire monter pour multiplier le prix d’une course par 9,9. Reste que, si votre smartphone est sur le point de vous lâcher, vous ne pouvez pas vous permettre d’attendre que le prix baisse.

Vu comme ça, la récupération du niveau de batterie par Uber pourrait être là par simple application statistique, pour justement réaliser des études comme celle-ci. Cependant, maintenant qu’une étude est là, rien n’empêche vraiment Uber de simuler une hausse des prix si votre batterie est faible, même si l’entreprise affirme le contraire.

Moralité : faites attention à votre niveau de batterie quand vous voyagez, on ne sait jamais.

Photo : Mark Warner

Mots-clés uber