Ubuntu : Canonical va remplacer l’environnement graphique X11 par Mir

Décidément, on aura rarement autant parlé de Canonical et d’Ubuntu en si peu de temps et après la proposition officielle d’un changement de rythme de parution d’Ubuntu, c’est maintenant au tour de l’environnement graphique utilisé par la célèbre distribution de faire parler de lui. L’environnement graphique, c’est le programme qui va se charger de gérer, comme son nom l’indique plus ou moins, l’interface graphique et les moyens d’interaction mis à disposition de l’utilisateur comme la souris ou le clavier. Ubuntu utilisait, et utilise encore actuellement, l’environnement X11 (ou X Window System, X Window ou même X tout court si vous voulez). Seulement voila, cela va bientôt changer, et le choix de Canonical ne s’est pas porté en faveur d’un environnement existant déjà : Mir, c’est le nom de ce nouvel environnement, sera créé par Canonical à partir de rien.

Enfin, « sera », en fait pas vraiment puisqu’il semblerait que son développement ait déjà commencé, depuis juin dernier en réalité, le projet n’est donc plus à l’état d’œuf.

X.org

Alors pourquoi Mir ? Pourquoi vouloir remplacer X11 et pourquoi pas par autre chose ? La réponse est simple : la faute à Ubuntu Touch, entre autres choses. Mark Shuttleworth a déjà déclaré que le but d’Ubuntu, à terme, sera d’être compatible avec tout type de terminal : ordinateurs, smartphones, tablettes ou même encore télévisions, le rêve de Canonical semble être de vouloir fournir un système d’exploitation compatible avec un certain nombre de plateformes différentes sans soucis.

Afin de satisfaire ce but, il faut donc un environnement qui s’adapte à toutes ces plateformes, une adaptation impossible à l’heure actuelle avec X11. Jusque-là, Ubuntu utilisait X11 et Ubuntu Touch utilisait, elle, SurfaceFlinger, déjà utilisé par Android. Dans les mois qui viennent, cela va donc changer : Canonical a prévu de tout finir pour avril 2014. En attendant, il va leur falloir créer quelque chose de viable et donc d’attirant pour tout le monde, la viabilité passant par la compatibilité la plus large possible.

Bref, si pour cette fameuse « convergence » entre plateformes, ce nouvel environnement semble finalement nécessaire, cela marque cependant un nouveau pas en avant marquant la séparation de plus en plus flagrante entre Ubuntu et les autres distributions, une séparation déjà bien entamée par Unity…

Via

Mots-clés canonicalubuntu

Share this post

Jérémy Heleine

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.