Ubuntu nous montre un nouvel exemple de convergence en vidéo

La convergence, c’est le grand rêve de Canonical qui souhaite mettre Ubuntu dans les mains de tout le monde, et sur n’importe quoi, qu’il s’agisse d’un ordinateur, d’un smartphone, d’une tablette, ou même d’une télévision. Le mot « convergence » cache en fait un principe des plus simples : une seule application, qui serait disponible sur tous les terminaux supportés par le système d’exploitation, avec une interface utilisateur qui s’adapte selon les besoins.

Sur le papier, cette convergence paraît donc assez géniale, et Canonical pourrait ainsi attirer du monde avec elle. D’ailleurs, on retrouve la même idée du côté de Firefox OS : les systèmes d’exploitation libres (coucou les trolls) n’ont pas encore dit leur dernier mot face à Google et Apple. Aujourd’hui, c’est un nouvel exemple de convergence qui nous est montré en vidéo par Ubuntu.

La convergence d'Ubuntu en vidéo

La convergence d’Ubuntu en vidéo

Le post sur Google+ nous rappelle d’ailleurs que l’application montrée n’est qu’un seul et même code source. Le comportement de cette application météo n’est pas sans rappeler celui des sites web responsive qui s’adapte à la largeur de la fenêtre du navigateur.

On retrouve en effet le même principe ici : on redimensionne la fenêtre de l’application, et l’interface de cette dernière s’adapte automatiquement, affichant ou supprimant un panneau latéral, en montrant des icônes plus ou moins grandes, etc..

L’idée est simple, mais elle semble fonctionner, et on a finalement hâte que ça arrive enfin pour qu’on puisse tester nous-mêmes la chose. Aux dernières nouvelles, la convergence n’était d’ailleurs pas pour la prochaine version, la 14.04 : on devrait ainsi l’espérer pour la 14.10 en octobre prochain.

Mots-clés canonicalubuntu

Share this post

Jérémy Heleine

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.