Ubuntu : le support officiel des SSD avec TRIM activé par défaut

Depuis quelques temps, on entend de plus en plus parler de personnes succombant aux charmes du SSD, ce successeur du disque dur qui a finalement tout pour plaire et pour remplacer son ancêtre. Et si on n’en est pas encore là, il est certain qu’on y arrivera un jour et il est donc important pour les différents systèmes d’exploitation de le supporter, afin de permettre à leurs utilisateurs d’exploiter pleinement les capacités de leur nouveau jouet. Et si ce support est là depuis longtemps chez Windows et Mac OS, il n’en est pas vraiment de même du côté de Linux

Les distributions linuxiennes, globalement, tardent en effet à offrir à leurs utilisateurs le support par défaut des SSD. C’est dommage, mais la tendance est en train de s’inverser avec Canonical qui activera TRIM par défaut dans Ubuntu 14.04.

Ubuntu activera TRIM par défauta

Ubuntu activera TRIM par défaut

Pour ceux qui ne sont pas forcément familiers avec les SSD, il faut savoir que ces derniers n’ont pas besoin de grand-chose pour être « supportés », si bien qu’on pourrait même se contenter de les brancher et de les utiliser normalement, comme n’importe quel disque dur.

De façon imagée, un SSD est constitué d’un ensemble de cellules où il écrit les fichiers. Quand on demande la suppression d’un fichier, seul le lien avec le système d’exploitation est détruit : il n’existe plus à nos yeux mais est toujours là « physiquement ». Avec le temps, on se retrouve donc avec plein de cases pleines pour le SSD, mais vides aux yeux du système qui a supprimé les fichiers : lors de l’écriture de nouvelles données, le SSD va alors mettre plus de temps à trouver une case vide… inutilement.

On perd donc en performances, mais la fonction TRIM est là pour nous aider : il s’agit en fait d’un programme qui va dire au SSD quels sont les emplacements qu’il va pouvoir vider totalement, ou sur lesquels il va pouvoir réécrire. Par support du SSD, on entend donc en réalité le support de la fonction TRIM.

C’est cette fonction qui sera activée par défaut dans Ubuntu à partir de la version 14.04 qui sortira en avril prochain. Il faut savoir que, bien sûr, il était possible de l’installer et de l’activer soi-même auparavant, mais l’activation par défaut simplifie grandement les choses, surtout quand on constate la montée du SSD sur les ordinateurs… mais aussi sur les smartphones où ils sont présents depuis longtemps et où Ubuntu fera son apparition d’ici peu.

Via | Photo : SamsungTomorrow



Jérémy Heleine est l'auteur de cet article

Adepte des logiciels libres et open-sources, je suis linuxien depuis plusieurs années déjà. J'étudie les maths et j'aime partager les infos que je glane un peu partout. Vous pouvez me retrouver sur Tasse de Café, mais aussi sur Twitter, Google+ et Facebook.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Vidéo : Ubuntu for Android

    Vidéo : Ubuntu for Android

    Depuis hier soir, Ubuntu et Android sont au coeur de toutes les discussions. Il faut dire aussi que Canonical a fait une annonce fracassante en levant le voile sur son nouveau projet, Ubuntu for Android. Un projet qui permet tout simplement de transformer n’importe quel mobile sous Google Android (ou presque) en un véritable ordinateur de bureau. Vraiment très impressionnant. Et si le sujet vous intéresse, si vous avez envie d’en savoir un peu plus et même de le voir tourner, alors la vidéo qui suit risque de vous intéresser bien comme il faut. Oh…

  • Sunday Coffee #28 : Ubuntu, Android, Ubuntu for Android !

    Sunday Coffee #28 : Ubuntu, Android, Ubuntu for Android !

    L’information qui m’a le plus marqué cette semaine, c’est sans conteste le nouveau projet de Canonical : Ubuntu for Android. Avec ce dernier, l’objectif de l’organisation est simple, il s’agit tout simplement de transformer notre mobile en un véritable ordinateur de bureau, et ce afin que nous puissions disposer de notre environnement de travail dans n’importe quelle condition. Typiquement, c’est ce que nous attendons depuis des années et autant dire que les prochains mois risquent d’être déterminant. Si Canonical parvient vraiment à atteindre ses objectifs, alors autant dire que cela risque d’être très profitable pour…

  • Anonymous OS : le système d'exploitation des Anonymous

    Anonymous OS : le système d’exploitation des Anonymous (fake)

    Les Anonymous semblent bien décidé à défendre les intérêts des internautes et, par extension, de tous les anonymes du monde. On le sait, le groupe de hacktivistes est plutôt spécialisé dans les opérations coup de poing mais on ne peut pas non plus les résumer à cela. Preuve en est, ils viennent tout juste de lancer leur propre système d’exploitation : Anonymous OS. Un système d’exploitation basé sur la distribution Linux Ubuntu et qui est livrée avec un certain nombre d’outils destinés à analyser la sécurité des sites internet. Analyser leur sécurité, et donc aussi…


  • Tom

    Pourquoi ce n’était pas activé par défaut avant ?

    • joker159

      c’était pas automatique,, ça existe depuis un bail le trim sous linux mais faux l’activer à la main en ajouter quelques lignes à un fichier de configurations…bref trop dur pour le ‘joe’ moyen :)

    • http://www.tassedecafe.org/ Jérémy

      Non, comme dit dans l’article pas par défaut. Actuellement il faut installer un paquet (dispo dans les dépôts officiels d’Ubuntu quand même) et ajouter une règle cron. Pas de quoi se casser un bras, mais c’est toujours bienvenu de voir ça arriver par défaut. Surtout qu’après tout, on peut être attiré par un SSD pour sa rapidité sans pour autant savoir que TRIM est nécessaire…

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -