Ubuntu Touch sera utilisable dans « quelques semaines » selon Mark Shuttleworth

Il y a peu de temps sortait la toute première version officielle d’Ubuntu Touch Developer Preview, un premier brouillon qui doit servir de support aux développeurs pour créer des applications qui viendront enrichir le catalogue de départ du nouveau système d’exploitation mobile. Canonical a bien précisé que cette Developer Preview ne pouvait actuellement pas remplacer un smartphone en utilisation quotidienne : le système n’est pas encore assez stable et comporte de nombreux défauts, comme je l’ai déjà reporté dans un test que j’ai réalisé peu de temps après sa sortie. Cependant, Canonical n’abandonne pas, évidemment, et si ce premier jet est sorti trop tôt, Mark Shuttleworth, dans une interview donnée à Zdnet, a déclaré que Ubuntu Touch serait utilisable « dans quelques semaines« .

Quelques semaines, c’est un peu flou et ça peut donc vouloir dire deux semaines comme dix, voire même plus. Cependant, rendre Ubuntu Touch utilisable ne serait pas une mauvaise chose, loin de là, puisque ça attirera forcément plus de monde…

Mark Shuttleworth

En effet, en tant que développeurs, il est beaucoup plus pratique d’avoir le système sur lequel on développe constamment installé et non pas supprimé et remis à chaque mise à jour d’une application, ce qui est finalement obligatoire si l’on ne dispose pas de plusieurs smartphones… À l’heure actuelle seulement, car si Mark Shuttleworth dit vrai, les développeurs pourront, s’ils le souhaitent, remplacer totalement leur système actuel par Ubuntu Touch d’ici peu de temps :

Il s’agit actuellement de la version développeurs, vous ne pouvez pas réellement l’utiliser en tant que terminal de tous les jours, mais dans quelques semaines, vous pourrez.

Une bonne nouvelle pour ceux qui l’attendent, donc, bien qu’il faille malheureusement émettre quelques réserves : Canonical s’est semble-t-il un peu trop précipité pour sortir la première version d’Ubuntu Touch Developer Preview, il ne faudrait donc pas que cette prévision soit encore une fois trop optimiste…

Via | Photo : Martin Schmitt



Jérémy Heleine est l'auteur de cet article

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Vidéo : Ubuntu for Android

    Vidéo : Ubuntu for Android

    Depuis hier soir, Ubuntu et Android sont au coeur de toutes les discussions. Il faut dire aussi que Canonical a fait une annonce fracassante en levant le voile sur son nouveau projet, Ubuntu for Android. Un projet qui permet tout simplement de transformer n’importe quel mobile sous Google Android (ou presque) en un véritable ordinateur de bureau. Vraiment très impressionnant. Et si le sujet vous intéresse, si vous avez envie d’en savoir un peu plus et même de le voir tourner, alors la vidéo qui suit risque de vous intéresser bien comme il faut. Oh…

  • Ubuntu 12.10 : Quantal Quetzal

    Ubuntu 12.10 : Quantal Quetzal

    C’est une tradition chez Ubuntu, chaque nouvelle version est accompagnée d’un nom de code tout mignon. Et Ubuntu 12.10 ne dérogera bien évidemment pas à la règle. Après Lucid Lynx, Natty Narwhal ou encore Oneiric Ocelot, la prochaine version de la distribution aura donc aussi droit à son petit nom. Même que Mark Shuttleworth vient tout juste de l’annoncer sur son blog officiel. Ubuntu 12.10 sera donc connu sous le nom de Quantal Quetzal. Okay, ça fait un peu bizarre mais on va forcément finir par s’y habituer. Et si vous avez envie de savoir…

  • Anonymous OS : le système d'exploitation des Anonymous

    Anonymous OS : le système d’exploitation des Anonymous (fake)

    Les Anonymous semblent bien décidé à défendre les intérêts des internautes et, par extension, de tous les anonymes du monde. On le sait, le groupe de hacktivistes est plutôt spécialisé dans les opérations coup de poing mais on ne peut pas non plus les résumer à cela. Preuve en est, ils viennent tout juste de lancer leur propre système d’exploitation : Anonymous OS. Un système d’exploitation basé sur la distribution Linux Ubuntu et qui est livrée avec un certain nombre d’outils destinés à analyser la sécurité des sites internet. Analyser leur sécurité, et donc aussi…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -