Ultima Thulé aurait en réalité la forme d’une crêpe

Après avoir observé Pluton, la sonde New Horizon a été déployée plus loin afin de prendre des clichés de l’astéroïde 2014 MU69. Découvert par le télescope Hubble en 2014, il s’agit du corps céleste le plus lointain ayant été visité par l’humanité. Le 31 décembre dernier, les astronomes de la NASA ont reçu des images provenant de la mission. Les scientifiques ont pensé que la roche céleste avait la forme d’un bonhomme de neige.

Si l’on se réfère aux premiers clichés, l’objet semble être formé de deux lobes collés entre eux.

Ultima Thule

Crédits NASA

L’un, plus grand, a été baptisé « Ultima », et l’autre, plus petit, a reçu le nom de « Thulé ». Cependant, à en croire la série de quatorze clichés dévoilés vendredi, Utltima Thulé n’est pas comme un bonhomme de neige. En réalité, il est plat, comme une crêpe.

La roche spatiale est située à environ 6.4 milliards de kilomètres de la Terre. Elle mesure trente et un kilomètres de long. Les chercheurs croient qu’elle pourrait révéler des informations précieuses sur l’histoire du système solaire.

Deux coïncidences ont faussé la précédente déduction

Se déplaçant à une vitesse de croisière est de 50.000 km/h, le satellite New Horizon a atteint Ultima Thulé le 1er janvier 2019.

Deux coïncidences ont faussé la précédente déduction. D’une part, la sonde arrivait face à Ultima Thulé et, d’autre part, l’axe de rotation de celui-ci pointait vers l’instrument.

Les nouvelles photos de l’astéroïde ont été capturées dix minutes après que la sonde l’ait dépassé. Elles ont été prises à 8.862 kilomètres de l’objet de Kuiper. En analysant les lumières des étoiles cachées par la roche, les ingénieurs ont réussi à calculer son épaisseur sur différents points. Ils ont alors conçu un modèle en 3D de l’astéroïde qui semble avoir une forme relativement aplatie.

Une vraie énigme scientifique

« Nous avions une première représentation d’Ultima Thulé fondé sur un nombre limité d’images qui nous étaient parvenues dans les jours suivant le survol, mais découvrir ces nouvelles images a significativement modifié notre vision des choses », a expliqué Alan Stern, responsable scientifique de la mission au Southwest Research Institute.

« Il serait plus approprié de dire que la forme d’Ultima Thulé est aplatie comme un pancake plutôt que de la comparer à un bonhomme de neige. Mais ce qui est plus important encore, c’est que ces nouvelles images posent une vraie énigme scientifique sur la manière dont un tel objet a pu se former », a-t-il ajouté. « Nous n’avons jamais rien vu de la sorte en orbite autour du Soleil.»

Crédits NASA

Mots-clés astéroïdeespace