Un ado a encore trouvé un fossile de mastodon dans sa ferme

Il y a trente ans de cela, un couple de fermiers découvrait des fossiles de mastodontes sur le terrain de leur ferme située dans l’Iowa, aux États-Unis. Des années plus tard, c’est au tour d’un adolescent de faire une découverte dans la même ferme qui appartient à un ami de sa famille.

Ce dernier est tombé sur un fossile de mastodonte, une espèce éteinte depuis près de 10 000 ans.

Forêt

Crédits Pixabay

La découverte faite par cet adolescent, dont l’identité n’a pas été révélée, n’est pas des moindres. Le jeune a en effet mis la main sur un os d’environ 76 cm, appartenant à la mâchoire d’un mastodonte.

Pour les paléontologues, cette découverte est inestimable, car le fossile présente encore quelques dents qui sont restées intactes.

Des restes appartenant à un jeune mastodonte

Les mastodontes sont souvent confondus avec les mammouths. Certes, ils appartiennent au même groupe des proboscidiens, mais ce sont deux espèces distinctes. Les mastodontes appartiennent à la famille des Mammutidae, alors que les mammouths font partie des Elephantidae dont l’aspect se rapproche plus des éléphants que nous connaissons à l’heure actuelle.

D’après les paléontologues de l’Université de l’Iowa où le fossile a été envoyé, les restes appartiendraient à un jeune mastodonte d’environ 2 mètres de long. Tiffany Adrain, paléontologue au sein de l’Université de l’Iowa, a indiqué que la découverte de ce fossile est une véritable aubaine, car il a été très bien conservé.

Des propriétaires qui ont de l’expérience

D’après les dires de Tiffany Adrain, l’adolescent à l’origine de cette découverte est tombé dessus alors qu’il se promenait dans une crique située non loin de la ferme. « Il a porté le fossile dans ses bras alors que c’était très lourd et l’a ramené à la ferme », a-t-elle raconté.

La paléontologue a tenu à féliciter les propriétaires de la ferme qui ont immédiatement su quoi faire du fossile : « Ils l’ont emballé dans du plastique pour le garder humide et ils nous ont tout de suite envoyé un email. » S’il avait été exposé plus longtemps au soleil, il aurait pu sécher et se fissurer ce qui aurait rendu son étude plus compliquée.

Les propriétaires de la ferme ont tenu à ce que leur identité ne soit pas dévoilée aux risques d’attirer des chasseurs de fossiles.

Mots-clés paléontologie