Clicky

Un ado anglais a développé un robot avocat pour aider les internautes à répondre à des questions juridiques

Joshua Browder a 19 ans et il étudie depuis plusieurs années à l’université de Stanford, aux Etats-Unis. Il se passionne aussi pour tout ce qui a trait au développement et il s’est amusé à développer un robot-avocat sur son temps libre pour aider les internautes anglais à répondre à toutes les questions juridiques de leur choix.

Le robot en question se présente sous la forme d’un simple service web accessible depuis n’importe quel navigateur à l’adresse donotpay.co.uk. En arrivant sur place, le site va demander à l’internaute de s’inscrire ou de s’identifier à l’aide de son compte.

Robot Avocat

Un étudiant a créé un robot offrant des services similaires à ceux des avocats.

La procédure est d’une simplicité enfantine. Il n’aura pas besoin de remplir un long formulaire et il lui suffira ainsi de saisir son adresse mail et son mot de passe pour accéder à son tableau de bord.

DoNotPay propose les mêmes services qu’un avocat, sans vous faire payer

A partir de là, il n’aura qu’à cliquer sur le bouton présent au milieu de l’écran pour lancer le robot.

Il sera alors renvoyé vers une simple fenêtre de discussion et il lui suffira de formuler sa demande par écrit pour obtenir des conseils sur tous les sujets de son choix.

Le programme développé par Joshua semble plutôt complet et il est capable de dispenser de nombreux conseils juridiques portant sur les amendes, les retards de transport ou même les contrats d’assurance.

Si vous lui dites par exemple que vous avez été condamné à une amende que vous ne pouvez pas payer, alors l’assistant vous expliquera posément ce que vous devez faire et il vous expliquera même ce que la loi prévoit dans ce cas très spécifique.

Exactement comme le ferait un vrai avocat, donc, mais avec une différence de taille : DoNotPay est totalement gratuit et vous n’aurez pas besoin de sortir la carte bleue pour profiter de ses services.

Le robot peut apprendre de lui-même

Ce n’est pas la première fois que Joshua lance un service et en réalité la première version de son robot date de l’été dernier. Il l’a pas mal enrichi depuis et la nouvelle version est bien plus aboutie.

A présent, le robot est effectivement capable d’apprendre et de comparer les phrases et les questions soumises par les internautes.

Plus il est utilisé, et plus il devient intelligent en somme.

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais quelque chose me dit que Facebook aurait tout intérêt à embaucher notre ami pour enrichir son futur assistant. Mine de rien, un robot capable de répondre à des questions juridiques pourrait rencontrer un certain succès.

Capture robot avocat

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.