Clicky

Un an de prison pour un des développeurs de Megaupload

Megaupload… Ce nom est inscrit au fer rouge dans notre mémoire collective et cela n’a rien d’étonnant car sa fermeture a déclenché un véritable séisme sur la toile en… janvier 2012. Le plus drôle, dans l’histoire, c’est que toute l’affaire n’a pas encore été jugée. Preuve en est, la justice américaine vient de condamner un de ses développeurs à un an de prison ferme. Oui, un an de prison pour avoir codé deux ou trois scripts.

Il s’appelle Andrus Nömm et cela fait maintenant plusieurs années que les juges américains lui courent après. Il faut dire aussi qu’il est originaire des Pays-Bas et autant dire que cela n’a pas du leur faciliter les choses.

Jugement Megaupload

Ca doit vous rappeler de bons souvenirs, non ?

Mais voilà, comme le dit le célèbre adage, tout vient à point à qui sait attendre. Après des années passées à résister à leurs assauts répétés, notre brave codeur a finalement décidé de rendre les armes et de plaider coupable pour violation du droit d’auteur.

Un codeur innocent, selon Kim Dotcom

Armé en tout et pour tout de son NotePad++, il s’est donc rendu en Virginie avant d’être arrêté puis condamné par la justice des Etats-Unis. Avec un an de prison à la clé, et une peine qui devra être purgée dans un centre de détention fédéral.

Comme à son habitude, Kim Dotcom n’a pas manqué de commenter l’affaire en publiant un message sur Twitter. Il a tenu à exprimer toute sa sympathie pour « un codeur innocent » qui n’a eu d’autre choix que de plaider coupable après trois années d’enfer.

Il faut d’ailleurs rappeler que le Roi des Pirates n’a toujours pas été condamné, lui. Son procès a effectivement été repoussé à plusieurs reprises et la justice néozélandaise a d’ailleurs refusé de l’emprisonner en attendant son jugement. Cela ne l’empêche cependant pas d’être sous liberté surveillée.