Clicky

Un Anonymous risque 16 ans de prison pour avoir dénoncé un viol

Un Anonymous résidant aux États-Unis risque de passer les seize prochaines années de sa vie en prison. Son crime ? Avoir aidé la police à arrêter deux violeurs en 2012, des violeurs qui ont été condamnés à seulement deux années de prison. Consternant.

Deric Lostutter est une véritable célébrité aux États-Unis et il est même considéré par beaucoup de gens comme un héros. Cela n’a rien de surprenant, car ce hacker originaire de l’Ohio a aidé la police de son état à arrêter les auteurs du viol d’une adolescente âgée de 15 ans.

Anonymous Prison

Un Anonymous américain risque 16 ans de prison pour avoir aidé la police à arrêter deux violeurs.

L’agression est survenue dans la nuit du 11 août 2012 à Steubenville, une petite ville située dans l’est de l’état.

Le viol de Steubenbille a fait la une de tous les médias en 2012

Durant une soirée, deux membres de l’équipe de football du lycée sont tombés sur une camarade de classe, ivre et inconsciente. Ils l’ont sexuellement agressé devant plusieurs témoins. Personne n’est intervenu pour les en empêcher.

Ensuite, ils ont transporté l’adolescente dans plusieurs fêtes, où elle a subi des agressions sexuelles et des viols à répétition. De nombreuses personnes ont filmé la scène et les ont ensuite diffusés sur les réseaux sociaux.

L’enquête a piétiné pendant plusieurs mois. Les autorités de la ville et l’administration de l’école ont été soupçonnées d’avoir tenté de dissimuler des preuves. Les deux agresseurs n’étaient effectivement pas des lycéens comme les autres. Ils excellaient en effet au football américain et ils étaient par conséquent les favoris de leur école.

Cette histoire a choqué de nombreux Américains. Deric Lostutter en faisait partie.

Toutefois, et contrairement à la plupart de ses concitoyens, il n’a pas pu rester les bras croisés. Il a donc contacté un ami hacker, Noah McHugh, et ils ont piraté ensemble le site de fan de football de la ville pour mener leur propre enquête. Leur initiative a porté ses fruits puisqu’ils sont parvenus à identifier les deux agresseurs et à réunir suffisamment de preuves pour forcer les autorités à agir.

Deric risque 16 ans de prison, une peine huit fois plus importante que celle des deux violeurs

Suite à l’attaque, la police a procédé à l’arrestation des deux agresseurs. Ils avaient tous les deux 16 ans à l’époque. Le premier a été condamné à un an de prison ferme, le second à deux ans. Il avait en effet publié les photos de l’agression sur internet et il a donc été accusé de pornographie juvénile.

Mais l’enquête ne s’est pas terminée là. La police a aussi cherché à identifier les deux hackers responsables de la fuite et ils ont fini par leur mettre la main dessus. Noah a plaidé coupable, par Deric.

Le problème, c’est que les États-Unis ont fait voter une loi en 1986 pour lutter contre la cybercriminalité et cette dernière prévoit de (très) lourdes peines pour les hackers. Deric est évidemment concerné et il risque ainsi de passer les seize prochaines années de sa vie dans une cellule sordide, soit une peine huit fois plus importante que celle des deux violeurs.

Mots-clés anonymoushacking

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.