Un Australien a pêché un poisson rare digne du film Alien

L’Australie est connue pour la dangerosité de ses animaux et ce n’est pas cette histoire qui dérogera à la règle. Tee Hokin était en train de pêcher dans le parc national de Kakadu avec un groupe d’amis lorsqu’il a eu la surprise de découvrir un poisson rare dont les caractéristiques se rapprochent beaucoup de la créature d’Alien.

L’histoire remonte à la semaine dernière. Tee Hokin et plusieurs de ses amis pêcheurs se sont rendus dans le parc national de Kakadu dans le Territoire du Nord afin de laisser libre cours à leur dévorante passion.

OceanCleanup

Le groupe d’amis a donc pris le bateau pour s’arrêter ensuite à quelques dizaines de mètres du rivage et ils ont mis leurs lignes à l’eau.

Un drôle de poisson trouvé en Australie

Tee Hokin a remonté plusieurs poissons, mais il a surtout attrapé une drôle de créature digne des pires films d’horreur.

Le poisson en question ressemblait en effet à un ver long d’une quinzaine de centimètres et il était surtout dépourvu d’yeux. Pire, l’animal était en plus doté d’une mâchoire composée d’une série de dizaines de dents pointues. Comme l’homme l’a déclaré au micro d’ABC News, la créature était aussi immobile et elle enserrait fermement le leurre utilisé pour le remonter, tant et si bien que les pêcheurs ont dû utiliser une pince pour le dégager.

Michael Hammer, le conservateur du Musée du Territoire du Nord et un spécialiste en poissons rares, a réussi à identifier l’animal. Il s’agirait selon lui d’un gobie à vers du genre Taenioides.

Un gobie à vers ?

En règle générale, ces poissons vivent en eaux douces, mais il leur arrive aussi d’élire domicile dans les eaux saumâtres et marines des zones côtières de l’océan indien et de l’océan pacifique occidental. Ils sont assez rares et on ignore encore beaucoup à leur sujet, d’autant qu’ils vivent habituellement dans les profondeurs marines, à moitié enterrés dans la boue.

C’est d’ailleurs ce qui explique pourquoi ils sont dépourvus d’yeux.

Les plus gros spécimens trouvés mesuraient une cinquantaine de centimètres de long. Le poisson de notre ami n’est donc pas le plus grand de son espèce, et ce n’est finalement pas le plus rassurant.

Mots-clés insolite