Un avion de British Airways serait entré en collision avec un drone

British Airways vient tout juste d’entrer dans l’histoire. Un avion de la compagnie serait effectivement entré en collision avec un drone dimanche en fin de soirée en approchant de l’aéroport de Heathrow, à Londres. Et attention car il s’agirait d’une grande première ! Oui et la Metropolitan Police a d’ailleurs décidé de fêter l’événement en… ouvrant une enquête.

L’avion en question est un Airbus A320 et il venait de Genève, en Suisse. Il transportait 132 passagers accompagnés par les cinq membres de l’équipage. Personne n’a été blessé.

Avion drone

Un avion de la British Airways est entré en collision avec un drone.

Le pilote avait entamé son approche et il s’apprêtait à atterrir sur une des pistes de l’aéroport lorsqu’il a senti un choc.

Le pilote a senti un choc en approchant de la piste de l’aéroport de Heathrow

Fort heureusement, l’homme a gardé son sang-froid et il n’a pas dévié de sa trajectoire. Il est donc parvenu à poser son avion sans encombre. Une fois l’appareil immobilisé, il a immédiatement fait remonter l’information au personnel de l’aéroport.

Des agents sont alors intervenus sur place pour examiner l’avion et ils ont découvert qu’un objet volant, sans doute un drone, avait frappé violemment l’avant de l’avion.

British Airways a demandé à ses ingénieurs d’examiner l’appareil. Après lui avoir fait passer une batterie de tests, ils l’ont autorisé à reprendre sa route. Le choc n’a effectivement causé aucun dommage à l’avion.

La Metropolitan Police n’a cependant pas l’intention d’en rester là. Elle a ainsi ouvert une enquête et elle a bien l’intention de retrouver le propriétaire du drone pour le mettre face à ses responsabilités.

Un porte-parole de la Civil Aviation Authority a déclaré qu’il était tout à fait inacceptable de faire voler des drones à proximité des aéroports.

Ce n’est pas la première fois qu’un drone se retrouve face à un avion

En agissant de la sorte, les pilotes amateurs mettent en danger la vie des passagers et des membres de l’équipage. En d’autres termes, ils doivent impérativement respecter les règles en vigueur sous peine de faire face à des sanctions sévères.

Il faut tout de même préciser que ce n’est pas la première fois qu’un avion a affaire à un drone. En février, un Airbus appartenant à Air France a ainsi croisé la route d’un drone civil volant à haute altitude alors qu’il s’apprêtait à atterrir sur la piste de Roissy.

L’affaire a d’ailleurs fait la une de tous les médias en mars dernier et cela n’a rien de surprenant car le pilote a du désactiver le système de navigation de l’appareil pour éviter l’objet.

Mots-clés insolite